MILEMA ARTE

SEYDU ARTISTE MESSAGER !...

 

Une découverte, au hasard de nos déambulations, un Partage inouï  ! Un Artiste remarquable,  aux créations riches et étonnantes. Une véritable alchimie acoustique qu'il met au service de sa terre, des siens, de l'aide humanitaire, de la Culture des Mondes.

Percussionniste émérite, multi-instrumentiste, il évolue entre style Lusophone, World Music et authentiquement Africain, - Sierra Leone - !  Mais son site en dit davantage sur le parcours de cet Artiste atypique, exceptionnel, alliant la beauté à l'unicité d'un talent hors- pair...

MILEMA_ARTE  

 

L'Un des Titres du CD à venir en Septembre 2016  

 

SEYDU_CHANT__SIERRA_LEONE_

 

Seydu Vocalist, composer, percussionist from Freetown Sierra Leone ...

 


RENDEZ-VOUS !..........

 

FEMME_ROCHER_

Paréidolie

Le visage d'une femme endormie, prise dans l'enroulement de la lave, de ses tresses de laves, à Hawaï, un peu plus près du  ciel, d'une aventure tellement éthérée et planante  qu'elle ne pût jamais toucher terre et chuter... 

 

 

TROP TARD 

 

On ne l'attend pas
qui survient de nulle part
comme se cherchent  toujours                                    là-bas
entre battants et  murs gris
de la prison grande ouverte
les silhouettes  furtives   d'un probable  rendez-vous
sitôt manqué
aux parfums sibyllins d'une rencontre
Alpha    exaltant  le serment d'aimer
par la foi du Silence et de l'Azur    vers Omega


Il demeure                 au détour de chaque  angle mort 
par le dédale  labyrinthique et ses  recoins
partout                 au tréfonds des ombres 
qui fluent       empruntant   le   corridor froid 
des habitudes et de la norme 


Il n'y a pas d'autres choix pour y survivre  
que celui de briller
d'apparaître en se situant
appareillé
comme l'un   con-descend
de le faire     face au cacique patenté
le front prosterné
le regard las d'obéir et de se coucher
irrévocablement résigné


Car ce cloaque dresse les con-sciences
l'une contre l'autre
Et de faillir à la tâche
du devoir
que l'antre commune souille
à l'envi en confondant
l'impunité des sots à la félonie des affidés
que leurs viles menées enferment
dans le mutisme
de sales complots

Mais d'un rendez-vous
hors du temps
et des futilités de la vanité
c'est un peu comme un envol
une quête providentielle
en ses desseins prophétiques
qui s'invite sur les rives de la folie douce 


Alors
puisqu'il convient d'être deux
allons ensemble   tentons l'amble  
du moins       Paranoïa et
Paréidolie     venez
car voici le tribut     le viatique
l'alme récolte de l'ivresse des profondeurs
de tous les maux
que l'on soigne
ailleurs très loin
au terme échu  de la mémoire
et de son chant
très mental
que le sublime entre nous commue
tel l'océan et la lave

On prétend qu'il est des rendez-vous
qui convoquent l'éternité
au-delà de l'union
de raison
du moins de l'éphémère
et de l'illusoire
usant les plis  cassants que l'on feint de ne pas prendre et d'ignorer

 
Mais combien peuvent être prodigues et fertiles
les versants de la déconvenue
où ne règnent plus désormais
et d'un commun accord
que l'absence      ses silences habités
peuplés de solitudes
lumineuses pareilles à l'emprise
de l'étreinte
que l'au-delà consent à la vérité
à la pureté
à la voie claire
qui ne dévie pas

Alors de louer comme on se voue
à l'hermitage
des grands espaces    du grand bleu
Y cultiver le sens et  l'issue  de ces pensers 
qui germent à l'unisson de l'onde
mélodieuse des plus belles vagues
en leurs promesses de rendez-vous
perpétuel
laissant deviner par le filigrane irisé 
et le brocart des lames
les féeries d'un songe prémonitoire
aux contours caressants 
des signes voilés
de ces années qui ne meurent plus en vain
et qui préfigurent depuis l'horizon
l'ineffable   l'indicible révélation
qui nous eût depuis longtemps mariés

Ô rendez-vous      sublime refuge
quels beaux balcons      onirique vire
d'entre le néant et la plénitude
point de rupture   l'harmonie point
en tes radieuses aurores
aux fenêtres de ciels comblées
d'iris bleus   de sourires entées 


Toi qui sèmes à jamais
le chant onirique  de tout un Verbe 
qui eût été partagé   ou uniment  entrevu
outre  la frontière des sens que le commun   hâtivement transgresse
Saches que l'existence    hélas      par-delà l'essence
des infatués et des arrivés
nous aura distancés
puis absentés    l'un de l'autre


Mais qu'importe l'éloignement
quand la semence      au vent stellaire est rendue    qui éclot un jour sur la terre

MARIN - Océanique -  A bord de la Folie, Paréidolie !...

 

Posté par MILEMA_ARTE à 15:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,

TERRES DE SOUFFRANCES !...

 

 

 

Attention, Images Insoutenables, révoltantes

MALTRAITANCE  

 

Une vidéo a été tournée dans un élevage de lapins angoras par l'association One Voice, dans le but de dénoncer les actes de cruauté envers les animaux. Sa présidente, Muriel Arnal, demande à Stéphane Le Foll, ministre d'interdire ces pratiques.

 

A CHAUD / IGNOBLE 

 

POLITIQUES ET CONSOMMATEURS  SONT  SONT DANS LE MÊME SAC 

Une émission, une Vidéo, des cris horribles et déchirants parmi tant d'autres faits de ce type, partout à travers le Monde. Les mondes des humains ont aussi leurs lots de souffrances perpétrées par le très haut niveau, et pour causes  ; mais cela ne suffit pas ! L'homme, ce crétin invétéré, poursuit et châtie le règne animal ! Ici, ce qui nous vaut ce post, cet article, est bien ce que nous découvrons via l'information, avec son lot de commentaires frileux, mesurés, à la mine compassée.

Encore une fois, l'Associatif se mobilise, par trop gentil, car en pareils cas, car  il ne faut pas tergiverser avec ce genre de gabarits.

La filière industrielle de l'exploitation des Lapins pour la laine angora  est pointée du doigt ! Une honte et un scandale qui dégradent l'homme, la société, la civilisation. Tous les animaux dont les poil est prisé y passent ! 

Des pratiques à la fois indignes et d'une cruauté qui tendent à expliquer clairement l'origine des guerres, ( Réf Tolstoï - Schopenhauer, etc  )  ! Des atavismes primaires révoltants qui replongent  nos sociétés vers la décadence, la déliquescence, la cruauté cultivée, éduquée au quotidien des corridans et autres jeux du cirque.

Une société où le travail consiste à martyriser, à tuer, à massacrer par millions les bêtes s'affiche comme dangereuse, dérape... En Italie, les parents véganes sont poursuivis et arrêtés !  Mais où va-t-on ? 

Aucun amalgame, mais la pente est amorcée, depuis la Chute ; pas de sensiblerie sur cette page, loin de là ; ce qui vaut pour les Lapins Angoras l'est également pour toutes les espèces massacrées avec l'art et la manière des bourreaux !

Ces pauvres créatures se voient arracher leur poil pour des raisons de longueur et de taille, vivants bien sûr, en poussant des hurlements atroces ! Parfois, les touffes viennent avec des lambeaux de peau. Un calvaire, tous les 90 jours, le temps de la repousse, de faire du fric pour le luxe et les effets de toilettes de ces dames et ces mecs qui les portent en se pavanant ; 

Comment est-ce possible de nos jours ? 

UN LIEN

 

http://www.lavenir.net/cnt/DMF20160915_00880572

Comment les Politiques peuvent - ils accepter et tolérer ces déviances d'un autre temps ? Pourquoi ne pas fermer et interdire de tels commerces !  Partout sur les réseaux sociaux, sur le Web circulent des pétitions volant au secours de la condition animale ; plus le temps passe et plus les exactions, les crimes, gagnent en acuité, en férocité et cruauté.

Vous dont c'est l'habitude de vous vêtir  de pulls de laine angora et autres, cessez dès ce jour d'en nourrir et combler le commerce abjecte ! Vous cautionnerez des actes et des pratiques intolérables ! Personne ne peut entendre pareilles souffrances sans se révolter et faire cesser cette dynamique commerciale aveugle et inique.

Tant que perdureront l'incurie, l'irresponsabilité, l'indifférence, l'incapacité  des politiques à régler et supprimer de tels procédés à l'encontre de tout le règne animal, nous suspendrons tout vote, quelque soit le niveau de l'organisation sociale ...

Comment exercer, tenir le choc,  soutenir un pareil métier ! c'est plus qu'un scandale, mais une réelle barbarie...Aucun être doué de raison et de sensibilité peut supporter cela sans séquelles psychlogiques graves. Les procédés sont ignobles. Les dirigeants sont les premiers responsables de telles pratiques !

Il y eut l'exploitation de l'homme par l'homme ; voilà venu le temps du mépris de la nature humaine qui cautionne un abominable travail ! L'argent, oui !  n'a jamais eu  et n'aura jamais d'odeur, outre qu'il pue !

HONTE A DE TELS PROCÉDÉS ET  A CELLES ET CEUX QUI LES PERPÉTUENT

 

MILEMA_ARTE 

UNE MUSIQUE HABITÉE !...

SONA_JOBARTHE_KORA_GAMBIE_

 

 

 

Pour les amoureux de la KORA,  les inconditionnels des contes Africains, cet Écrin musical ; fabuleux artistes  et qui plus est une Femme Korafola, l'une des rares femmes à jouer et à composer avec cet instrument mythique, chamanique, ancestral : la Kora !  Sona est Gambienne . Elle vous offre ce concert éblouissant ! Ici, sur Milema_Arte, qui rayonne de toutes les clartés de Mama Afrika ! Amour, Paix, Espoir, Messages, Culture ... Un très grand moment de beauté et de re-connaissance, on en ressort comme ressourcé. La guitare et la Kora à l'unisson d'un songe, d'un rêve. Quant au percussionniste, c'est un magicien, KAIRA, interprétation spectaculaire où les instruments entrent en harmonie, subliment  l'un, l'instant qui glisse  entre les doigts  telle l'eau cristalline de la source, une caresse, comme le titre 5 ! Sona  y joue de la Guitare, façon des plus grands Artistes Maliens. Sitôt le spectacle commencé, nous savions que rien ne pouvait nous déprendre de ces mélodies éminemment sensibles et profondes ; berceuse, ballade, complainte, récit, mélodie, la voix sourd d'un voile de cordes, de ces  mains juste tremblées qui font frémir le temps du rêve et des ancêtres. Diva africaine de la Kora, elle touche à cette musique habitée, inspirée qui jamais ne mourra 

!

 

 

Sona Jobarteh | The Official Website

 

http://lesactualitesdudroit.20minutes-blogs.fr/archive/2013/12/01/sona-jobarteh-la-diva-de-la-kora-886972.html

 

§ 

 

 

SonaJobartehTSC__1_of_57_

 

 

 

RED BLACK LIGHT ! ...

 

_eh_d_Nam_ren__1_

ASIA RAMAZAN ANTAR, née en 1996, combattante Kurde engagée dans la lutte et le conflit contre L'Eiil  

 

 

Pensées et hommage à cette Combattante de la Liberté, tombée sous les balles de la Guerre, de la Barbarie, des menées odieuses de factions obscures et  tentaculaires  ! Jeune femme si tôt assassinée, emportée sur l'autel de la violence,  là-bas où l'on ne  vit plus que l'inévitable rapport de force des armes   !...

Oh, non ! Qu'elle fût belle ou moins photogénique, cela ne serait qu'artifices creux  pour les yeux de l'éphémère... Mais de voir  en cette jeune âme unique et  inspirée, l'espoir, la sérénité, la paix et l'amour foulés sous la roue, chus  à genoux sous les balles  et les lames de la décapitation !

Jeune Femme Kurde, noble et fière que la soif de Liberté  et de dignité emmène au tréfonds de l'éternité, nous pleurons aujourd'hui le courage et la foi qui vous porta sur les lignes d'un front  implacable et horrible !

Là, depuis notre confort et nos habitudes, combien nous nous  sentons impuissants à lutter contre l'opprobre et l'infamie qui aujourd'hui frappent  et embrasent  le Moyen _ Orient, la  Terre de Palestine, vos fabuleuses cultures, tant de Minorités ignorées et soumises aux jougs des dictateurs ...

Combien êtes-vous, Femmes d'Orient, les armes à la main à faire ce que les grands ne font pas téléguidant une guerre prompte à massacrer aussi le civil et l'innocent, le Médecin du Monde ou sans Frontières, le Blessé, le pauvre handicapé jeté à terre face aux caméras recluses dans leurs rôles  censurés ? 

Qui aura oublié les massacres des Kurdes gazés par les troupes de Saddam Hussein ?  

Pour vous cette Musique, ce Chant d'espoir repris en Choeur par les Nuits Rouges, Noires et Lumineuses ...

Message jeté à la mer, qu'importe !  il est des pensées qui se rejoignent, j'en suis sûr, qui volent ainsi au secours  du  Grand Bleu inondé de larmes...

A la Jeune Combattante de la Liberté, à la si jeune femme  KURDE,  à l'orée de ses 20 ans, délivrant les terres conquises, qui s'est engagée pour cessent les tueries contre les  innocents ,  vous qui êtes tombée sous les balles d'un front  impitoyable, à  vous  toutes, jeunes femmes, qui de loin, comme tant d'autres,  repoussez et  effrayez l'horreur  personnifiée, la terreur semée d'un bout à l'autre du vaste Orient, cette  humble page et cet Hymne à la Paix.

Dieu,  comment voir en ces visages de folle jeunesse les affres de la mort violente, ton regard désormais inanimé, le chasme d'un silence assourdissant que répercute l'écho des armes tutélaires et des Prophéties  ?  

MILEMA_ARTE 

 

Sehid_NAMIREN_

 

Notre Choix ira  pour cette complainte  d'une Grande Chanteuse KURDE, militant pour  les Droits d'un Peuple  violenté et humilié par une Nation Anti-Démocratique ! ...

https://en..wikipedia.org/wiki/Rojda_Aykoç

Pour toutes les Combattantes de Liberté, ces Pensées

 

 

 

Posté par MILEMA_ARTE à 21:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,