MILEMA ARTE

 

LHASA DE SELA  

 

DONNE-MOI LA FLÛTE ET CHANTE 

Donne-moi la flûte et chante
Car le chant est le secret de l’existence
Et le murmure de la flûte survivra
Bien au delà de l’existence
As-tu comme moi fait de la forêt ta demeure et déserté les palais 
Suivi les rivières et escaladé les rochers
T’es-tu purifié de parfum et imprégné de lumière
As-tu bu le nectar de l’aube dans des coupes sans corps

Donne-moi la flûte et chante
Car le chant est le secret de l’existence
Et le murmure de la flûte survivra
Quand aura péri l’existence
T’es-tu comme moi posé le soir dans les bras de la vigne, caressé par des grappes en or,
T’es-tu couché sur l’herbe drapé du ciel de nuit
Oubliant le passé et ignorant le futur

Donne-moi la flûte et chante
Car le chant est l’essence des roses
Et le sanglot de la flûte survivra
Quand aura disparu, la flamme de l’existence
Donne-moi la flûte et chante
Et oublie mal et remède
Car les êtres ne sont que des lignes écrites avec de l’eau.



Khalil GIBRAN 

Posté par MILEMA_ARTE à 19:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,


NOS PENSÉES !...

 

§

Chant, Ballade, Complainte, Pensées qui par-delà s'envolent comme un essaim de colombes

 

Posté par MILEMA_ARTE à 16:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

15 août 2016

14 AOÛT !... DÉSORMAIS

 

fleurs de myrte


Un rameau de myrte
constellé d'étoiles
Sans les dénombrer
je sais
qu'il éploie quatre vingt cinq
fleurs blanches
comme des voiles voguant
vers notre Ciel
bleu de mer
Ainsi d'une pensée
aux pétales
de chaque rose    là-bas   accotée
Perle pour un sanglot à venir 
au chapelet des larmes orphelines 

§

Milema_Arte

Posté par MILEMA_ARTE à 12:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,

PETITE MARIE / F. CABREL !...

 

Ils sont ces Poètes-Chanteurs qu' illumine à chaque fois une fenêtre ouverte  sur le ciel... Usant de ces mots simples, aux accords tombés en pluie, rosée pour un regard bleu de mer !  Milema_Arte.

 

Petite Marie, je parle de toi
Parce qu'avec ta petite voix
Tes petites manies, tu as versé sur ma vie
Des milliers de roses

Petite furie, je me bats pour toi
Pour que dans dix mille ans de ça
On se retrouve à l'abri, sous un ciel aussi joli
Que des milliers de roses

Je viens du ciel et les étoiles entre elles
Ne parlent que de toi
D'un musicien qui fait jouer ses mains
Sur un morceau de bois
De leur amour plus bleu que le ciel autour

Petite Marie, je t'attends transi
Sous une tuile de ton toit
Le vent de la nuit froide me renvoie la ballade
Que j'avais écrite pour toi

Petite furie, tu dis que la vie
C'est une bague à chaque doigt
Au soleil de Floride, moi mes poches sont vides
Et mes yeux pleurent de froid

Je viens du ciel et les étoiles entre elles
Ne parlent que de toi
D'un musicien qui fait jouer ses mains
Sur un morceau de bois
De leur amour plus bleu que le ciel autour

Dans la pénombre de ta rue
Petite Marie, m'entends-tu ?
Je n'attends plus que toi pour partir
Dans la pénombre de ta rue
Petite Marie, m'entends-tu ?
Je n'attends plus que toi pour partir

Je viens du ciel et les étoiles entre elles
Ne parlent que de toi
D'un musicien qui fait jouer ses mains
Sur un morceau de bois
De leur amour plus bleu que le ciel autour

 

§

 

FRANCIS CABREL 

Posté par MILEMA_ARTE à 11:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,