How the West Was Lost


DSC03748_1_


N'en déplaise aux détracteurs de la Raison exacerbée, du Cartésianisme le plus sectaire ou intransigeant, aux pourfendeurs des Positivismes négationnistes et conquérants d'Antan, aux grandes Idées Révolutionnaires que l'Occident et le Vieux Monde exportaient vers l'opprobre et dans le Sang, à l'encontre des jeunes Droits de l'Homme et du Citoyen, à ces humanismes bienséants ou condescendants qui déculturèrent et acculturèrent à tout va entre le sabre et le goupillon...

N'en déplaise aux dogmes figés et vendus, lorsque Dieu s'asseyait à la table des puissants, aux côtés des implacables Inquisitions commandités et insipides ...

N'en déplaise à la Culture Occidentale et dominatrice de toujours, aux fondamentalistes de la Pensée Unique festonnée des préceptes philisophiques et des grands littérateurs inébranlables

Voici le Témoignage en Musik Libre d'un Génocide, celui des Peuples Amérindiens, du Nord au Sud de ces immenses Continents perdus et aujourd'hui si éloignés de leurs origines... Entre les Voix de Joanne Shenandoah, les flûtes de Carlos Nakaï, David Darling au Violoncelle, Peter Kater nous offre ici une Composition exceptionnelle recouvrée entre Racines et modernités. Oui, la Flûte Indienne et le Synthétiseur, les Percussions tribales et le Piano composent tout le long de cette oeuvre essentielle et magistrale. Bien des titres ancestraux ont été repris, travaillés, on dira aussi Remixes sur d'autres Albums !... Doit-on les juger ? Il ne nous appartient pas de nous prononcer.

Commerce, survie ou plus exactement survivance désespérée d'une mémoire qui s'étiole, expressions artistiques sublimées d'une Civilisation éradiquée, balayée, assassinée par les médiations du plus fort ! Qu'importe ; il y a ici, tout au long de ces chants, de ces complaintes, des invocations que l'instrument porte très haut, l'Appel irrépressible à la lutte, au combat pour les Différences, toutes les expressions d'une Légitimité Historique niée, la Reconnaissance des Peuples et des Territoires annexés et conquis par les voies de la violence et du sang ! Le Génocide Amérindien ( Nord et Sud ) aura été sans précédent, un crime contre l'humanité et le Patrimoine imprescriptble de l'Etant perpétré par la Civilisation de la Renaissance et issue du berceau de la Chrétienté. Il se sera poursuivi jusqu'à l'entrée dans le XX ème Siècle ! Le Führer aurait-il eu matière à macabre inspiration ...

Et quand je pense au Septième Art caracolant si haut dans les affiches pendant près d'un demi siècle, décimant en technicolor les milliers de bisons ; lorsque j'ai vu les sur-hommes vainquant les Chefs Indiens au prix de combats déchirants, emmenant les salles de cinéma combles et des milliers de foyers entre l'émotion d'une dulcinée râvissante et le héros saignant du Film pris dans un dernier baiser, j'ai tout simplement envie de rendre !


51XO2y3hJxL


NOTRE TERRE VAUT MIEUX QUE DE L' ARGENT. ELLE SERA TOUJOURS LA.

Elle ne périra pas, même dans les flammes d'un feu. Aussi longtemps que le soleil brillera et que l'eau coulera, cette terre sera ici pour donner vie aux hommes et aux animaux. Nous ne pouvons vendre la vie des hommes et des animaux ; c'est pourquoi nous ne pouvons vendre cette terre. Elle fut placée ici par le Grand Esprit et nous ne pouvons la vendre parce qu'elle ne nous appartient pas. Vous pouvez compter votre argent et le brûler dans le crâne d'un bison, parce que seul le Grand Esprit peut compter les grains de sable et les brins d'herbe de ces plaines. Tout ce que nous avons et que vous pouvez emporter,nous vous le donnerons, mais la terre, jamais.


Le Chef des Blackfeet du Nord refuse les conventions territoriales

In Pieds Nus sur la Terre Sacrée


DSC03751_1_

Pêcheur Wishham


 A SUIVRE AVEC LE VOLUME II - TEXTE & MUSIK