" BARRA BARRA  " ( Dehors- Dehors ) // RACHID TAHA 

 

LES AILES BRISÉES

 

Elle !
Aura ...
Le Silence
Des ruines
Pour errance.
Ô désespérance
Palaestina
Cernée fatalement blessée

Au-delà de l'Idumée
Sous les larmes de la Lune
Depuis le confinement de la nuit 
Ensanglantée  

Mon aîle est rhapsode 
Au choeur de l'hiver  Coryphée
Qui s'élance des vagues
Azurées 
Là-bas
Vers l'Empyrée

Avec l'écho sans fin 
Vous élevez le cri 
La mémoire du vent
Quand les chants d'Adonis
Entonnent le souffrir de toutes les îles
Jusqu'à Jericho

En partance
Pour les terres carmines
Et l'innocence
Martyre
Pèlerin 
Témoin       va
Relate l'amer
Encore et toujours

" L'Enfant inutilement né " 

§

MARIN

Pensées en Mer, pour les Enfants Palestiniens, pour tous les Enfants de la Guerre, contre le crime et les ordures

 

 

DSC01110__1_

!