Attention, Images Insoutenables, révoltantes

MALTRAITANCE  

 

Une vidéo a été tournée dans un élevage de lapins angoras par l'association One Voice, dans le but de dénoncer les actes de cruauté envers les animaux. Sa présidente, Muriel Arnal, demande à Stéphane Le Foll, ministre d'interdire ces pratiques.

 

A CHAUD / IGNOBLE 

 

POLITIQUES ET CONSOMMATEURS  SONT  SONT DANS LE MÊME SAC 

Une émission, une Vidéo, des cris horribles et déchirants parmi tant d'autres faits de ce type, partout à travers le Monde. Les mondes des humains ont aussi leurs lots de souffrances perpétrées par le très haut niveau, et pour causes  ; mais cela ne suffit pas ! L'homme, ce crétin invétéré, poursuit et châtie le règne animal ! Ici, ce qui nous vaut ce post, cet article, est bien ce que nous découvrons via l'information, avec son lot de commentaires frileux, mesurés, à la mine compassée.

Encore une fois, l'Associatif se mobilise, par trop gentil, car en pareils cas, car  il ne faut pas tergiverser avec ce genre de gabarits.

La filière industrielle de l'exploitation des Lapins pour la laine angora  est pointée du doigt ! Une honte et un scandale qui dégradent l'homme, la société, la civilisation. Tous les animaux dont les poil est prisé y passent ! 

Des pratiques à la fois indignes et d'une cruauté qui tendent à expliquer clairement l'origine des guerres, ( Réf Tolstoï - Schopenhauer, etc  )  ! Des atavismes primaires révoltants qui replongent  nos sociétés vers la décadence, la déliquescence, la cruauté cultivée, éduquée au quotidien des corridans et autres jeux du cirque.

Une société où le travail consiste à martyriser, à tuer, à massacrer par millions les bêtes s'affiche comme dangereuse, dérape... En Italie, les parents véganes sont poursuivis et arrêtés !  Mais où va-t-on ? 

Aucun amalgame, mais la pente est amorcée, depuis la Chute ; pas de sensiblerie sur cette page, loin de là ; ce qui vaut pour les Lapins Angoras l'est également pour toutes les espèces massacrées avec l'art et la manière des bourreaux !

Ces pauvres créatures se voient arracher leur poil pour des raisons de longueur et de taille, vivants bien sûr, en poussant des hurlements atroces ! Parfois, les touffes viennent avec des lambeaux de peau. Un calvaire, tous les 90 jours, le temps de la repousse, de faire du fric pour le luxe et les effets de toilettes de ces dames et ces mecs qui les portent en se pavanant ; 

Comment est-ce possible de nos jours ? 

UN LIEN

 

http://www.lavenir.net/cnt/DMF20160915_00880572

Comment les Politiques peuvent - ils accepter et tolérer ces déviances d'un autre temps ? Pourquoi ne pas fermer et interdire de tels commerces !  Partout sur les réseaux sociaux, sur le Web circulent des pétitions volant au secours de la condition animale ; plus le temps passe et plus les exactions, les crimes, gagnent en acuité, en férocité et cruauté.

Vous dont c'est l'habitude de vous vêtir  de pulls de laine angora et autres, cessez dès ce jour d'en nourrir et combler le commerce abjecte ! Vous cautionnerez des actes et des pratiques intolérables ! Personne ne peut entendre pareilles souffrances sans se révolter et faire cesser cette dynamique commerciale aveugle et inique.

Tant que perdureront l'incurie, l'irresponsabilité, l'indifférence, l'incapacité  des politiques à régler et supprimer de tels procédés à l'encontre de tout le règne animal, nous suspendrons tout vote, quelque soit le niveau de l'organisation sociale ...

Comment exercer, tenir le choc,  soutenir un pareil métier ! c'est plus qu'un scandale, mais une réelle barbarie...Aucun être doué de raison et de sensibilité peut supporter cela sans séquelles psychlogiques graves. Les procédés sont ignobles. Les dirigeants sont les premiers responsables de telles pratiques !

Il y eut l'exploitation de l'homme par l'homme ; voilà venu le temps du mépris de la nature humaine qui cautionne un abominable travail ! L'argent, oui !  n'a jamais eu  et n'aura jamais d'odeur, outre qu'il pue !

HONTE A DE TELS PROCÉDÉS ET  A CELLES ET CEUX QUI LES PERPÉTUENT

 

MILEMA_ARTE