SECOURS_ALEP_

Seuls quelques Photographes Syriens, pris dans la tourmente des bombardements, figent le drame, le conflit, l'horreur des massacres, pour l'Histoire, pour se souvenir. Il y eut les dévastations de la seconde guerre mondiale ! Aujourd'hui, c'est l'Orient, le Moyen-Orient,  avec plus de moyens destructeurs. Le Monde coalisé pour lutter contre Daech instrumentalisé, servant les desseins des Tyrans que la guerre, forcément maintiendra au pouvoir ! C'est l'horreur contre l'horreur. Le tout sur un  lit funeste de crimes odieux contre l'humanité ! La guerre, seul aveu d'impuissance, doublé de crimes contre une majorité innocente ; des enfants, des civils, des réfugiés. Un état de faits qui légitime les procédés de guerre impitoyables dont l'état sioniste se fait le principal protagoniste, modèle, emmenant avec lui désormais la Russie dans les mêmes stratégies et logiques destructrices. Quant à l'Occident, espérons que les attaques ne visent  que les positions militaires  du groupe Eiil et non des refuges  urbains d'enfants, de femmes, de vieillards tapis et terrorisés sous les gravats ! Les photos de ces journalistes improvisés feront témoignages ! Il faudra rendre des comptes sur les procédés utilisés, de Paris à Moscou, de New-York à Londres, de Berlin à ... ?  Quant à l'Eiil, il ne serait que le produit dérivé de menées obscures  ! A qui profitent tous les crimes et toutes les morts ? 

 

GAZA S'EXPORTE A TRÈS GRANDE ÉCHELLE / LE DRAME HUMANITAIRE 

 

On est en Syrie !  La guerre  conçue et menée version TSAHAL _NETANYAHOU fait recette, tue à très grande échelle, perpétue la grandeur de B. El ASSAD... Le Régime ASSAD et les RUSSES ne font pas dans le détail. Ils suivent le guide Israël. La France cautionne, rejoint les grands alors que 

Pouponnières, hôpitaux sont pris pour cibles, détruits !  On tient à éradiquer l'habitant, les gens du peuple mais plus encore : la vie à la source ! Cette engeance-là serait-elle aux yeux des bombardiers de la mauvaise graine  ? Et, tout comme en  39/45, à  éradiquer, que l'on nie et massacre massivement. Ce ne sont pas les chambres à gaz mais  les missiles téléguidés, terriblement destructeurs, aveugles, d'autres gaz plus modernes comme le CHLORE CHIMIQUE à grande échelle, malgré toutes " Conventions Internationales " qui est employé, pour " nettoyer " ;  horreurs ! ... Il faut tuer, le plus possible, ne rien laisser qui puisse se régénérer, civils ou pas, tuer, encore tuer, ceux qui n'ont plus la force de parvenir aux hôpitaux ravagés en rampant, atrocement mutilés ... Le droit de tuer à très grande échelle est aussi une forme de droit de véto des grands, à contre sens de l'éthique, de l'évolution, de la pensée ! 

LA HONTE

Mr OBAMA s'indigne, alors qu'il est sur le seuil de la porte ! Mr Trump se réjouit ;  le travail sera fait avant qu'il ne parvienne à la Maison Blanche. Quant à l'ONU qui crie  à l'horreur ! Elle ne fait que se laver les mains, agiter  ou réveiller quelques compassions dont nous fûmes les témoins lors des opérations Bordures Protectrices qui ravagèrent GAZA. La dernière en 2014 perpétra plus de 700 victimes enfants et 1800 civils laissant derrière le chaos sanglant, un nombre incalculable d'estropiés, l'effarement de toutes les ONG présentes sur le terrain dont MSF.

Quant à  la France des politicards, bien trop occupée par ses primaires, dont les joutes ridicules confinent aux pujilats du politiquement correct et  du " pousse-toi que je m'y mette "  : silence radio ! Là-bas, on frappe aussi et l'on ne sait toujours pas si les rafales touchent les mêmes cibles que nos nouveaux amis,  les Russes de Poutine alliés aux bourreaux syriens du régime tristement célèbre. On nous annonce que la France rejoindra Mr Poutine ; c'est terrible ! 

L'Armée Russe se refait une santé ! Avec V. Poutine, comment s'attendre à autre chose. Le profil de la Grande Russie lentement recouvre ses linéaments d'antan, étendus désormais au Moyen-Orient. La place est assurée. Assad reviendra, plus fort et impitoyable que jamais. Des marchés juteux en perspective. Après tout, States et Russie sont intouchables.

Et Bachar El Assad :  de pérenniser l'horreur, le sang versé, le massacre des civils et des enfants, appliquant parfaitement et avec la pire des cruautés le modèle de guerre et de guérilla que mène le chantre  sioniste du combat de rues, là-bas, au pays des Trois Temples, des Écritures Saintes, des Trois Dieux, sous le même Ciel, le même Soleil, si près des lamentations.

PARJURE SANGLANT ET MEURTRIER 

Oui, non seulement l'horreur mais la barbarie, la honte à ces tyrans et leurs affidés soucieux de se ménager d'ores et déjà des marchés, des alliances qui puent la mort, d'autres holocaustes insoutenables, qu'ils fussent à GAZA, à ALEP, contre des réfugiés civils, femmes et enfants.

La guerre est devenue totalement aveugle ! Il faut en finir... Alors ceux qui la mènent, " cassent des oeufs, font l'omelette ", les amalgames meurtriers passées en pertes et profits de l'histoire en marche, à contre - courant de l'évolution, qui se répète. Des amalgames répartis selon des logiques internes et calculatrices indignes de l'homme du XXI ème siècle, qui siéent aux dominants, à l'intransigeance implacable de leurs visées. 

IMPITIOYABLE

L'ennemi est accusé de se mêler  aux populations civils ! soit ... Mais aussi, quelle  aubaine ! frappons disent les sanguinaires de tout ordre, détruisons, ravageons, annihilons le chancre !... Oui, mais la réalité est bien plus tragique que cela, cache des zones d'extrêmes faiblesses, de terreurs, de souffrances intolérables, la géhenne du feu, un enfer au quotidien.

L'Orient pleure et saigne, l'Orient a depuis longtemps capitulé face à ce déchaînement de forces armées, cent fois plus destructrices que ne l'étaient les alliés en 39 / 45, le tout, sur des portions de territoires moindres, aux très fortes densités de civils réfugiés.

Oui, il y a et il y avait bien d'autres alternatives de paix, de changements à initier, pacifiques et conciliants ! Compromis et concessions sont des logiques que la paix décline et conjugue. En cas de recours aux options militaires, des choix qui eussent très certainement évité tant de massacres d'innocents, de civils car ils subissent un sort des plus atroce.

On ne peut vivre décemment, dignement sans l'évoquer, en parler ! La guerre version Netanyahou a de beaux jours devant elle, en Syrie, bientôt et à nouveau en Afganisthan, qui sait au Liban, ailleurs ! La vaste région sortira peut-être un jour de ce conflit aux causes glauques, aux vils mobiles, mais elle laissera des séquelles et des cicatrices qui ne se refermeront jamais, affaiblissant des territoires et des pays entiers.

Il est si facile de nos jours de parfaire la guerre losqu'on est pas capable de générer la PAIX, en souillant les  Trois Temples, meurtrissant le coeur même des grandes dominantes de la Pensée et de la Civilisation.

Quel spectacle donne t-on ainsi, quelles leçons tirer de l'Histoire que les Grands aujourd'hui écrivent sous les yeux éclairés de l'information planétaire  ! Éthique, Respect de la Vie, Dignité, Sagesse, Co-naissance, sont-ce là et  désormais des acceptions galvaudées, sans autres lendemains que les atrocités du feu ? 

Les répliques  aux attentats menés par les extrémismes les plus radicaux signifie t-il que des centaines de milliers de civils et enfants  doivent  périr durant des années ?  rétorsions ?  Imbroglio d'une geurre aux multiples causes et origines,  aux conséquences tragiques et incalculables  ?  Applique t- on la terrible loi du talion chère aux SS durant l'occupation, suite aux actions menées par les Résistants d'antan ? Un  SS tué valait 50 innocents au peloton d'exécution ! Ce funeste tableau à la vie dure au pays des inconditionnels aux cou raide ! ... 

Nous nous apprêtons à fêter Noël ! Que signifient désormais les temps forts de la spiritualité multi-confessionnelle-mondiale ? Peut-on  à la fois fêter, louer les dieux, au nom de la Création ? Clamer l'Amour, les valeurs humaines à partager sous le même Ciel. Vivre sous  la même Lumière tout en  co-habitant avec le sang, la misère, les feux diaboliques de la guerre ! Ce droit de massacrer l'enfant, l'innocent, le civil, celui qui se réfugie  face à l'horreur : mais dites-moi, au nom de quoi, de qui ?

FUNESTE AVENIR 

De tels faits et forfaitures ne laisseront plus jamais les mondes en paix, exaltant non seulement les guerres mais aussi exacerbant le commerce des armes à très grande échelle.  La pensée périclite, la déchéance se profile, la décadence est en marche...

Serions-nous assez fous pour dire comme un CERTAIN,   fraîchement  intronisé sur l'autel de la mort latente et patente,   que les armes étaient  un don,  une chance pour l'homme, un leg de Dieu  ?

Avec de telles dérives  de la pensée dévoyée, nous avons de beaux jours en perspectives 

MILEMA_ARTE

SYRIE_enfant_jouant_dans_des_habitations_en_ruine_1728x800_c