" IVRE DUBOIS " / ARTISAN-MINEUR DE FOND ...!

 

IVRE_DUBOIS_RESTAURE_

 

En cours de sauvetage - du pain sur la planche - le but étant d'habiller  ce que l'obscurité et la psychose  auront  tenté de panser. Eviter que ce meuble à  souvenirs  ne s'abîme dans le tréfonds de l'oubli... C'était déjà un vieux petit projet, sans force, démuni, impressionné face au mur de l'obsession vague. Pensers vers les inconditionnels  "  d' IVRE DUBOIS ", Artisan du genre Minus  pour les grands dadais... Va comprendre, Charles 

!

 

 

Aurait-il seulement repris le ciseau  et le maillet ? Non, certainement pas ; c'est bien " Ivre du  Bois "  ou " Du Bois Ivre  "  qui s'exprime là en restaurant, en habillant une ruine  laissée à la merci et à l'abandon  d'une sorte de trou noir inter-psychotique aggravé... Le pauvre buffet des Vosges, coffre à jouets des enfants,  n'en finissait plus de se délabrer, là-bas, dans le fond d'un jardin satanique, peuplé  de cris et de jais cauteleux. Le vieil olivier ne donne hélas plus de fruits ; le climat en a décidé ainsi, je veux dire les décideurs éminemment formés à la destruction massive de l'étant.

L'ombre de ce vénérable compagnon ne parvient plus à rafraîchir les premières heures du matin où les prémices angoissantes d'une brise suffocante qui remonte de la carrière ignoble, innommable. 

C'est vrai que le commerce de la terre  a volé et pillé  le cours d'eau ; la vie s'est éteinte et ne chante plus... L'eau est aux petits jardins fleuris, au gazon gorgé de la propriété exclusivement privée et jalousement gardée, fermée. 

Il monte des vallons, de temps à autre, quelques pitoyables détonations qui achèvent d'excéder la  température de la mort vivante. C'est l'Ex-Île, dans toutes ses touffeurs estivales modifiées.

Alors, il  convient de s'occuper, de tuer un temps qui ne passe plus mais  qui  dure, rude et dur, comme à la mine, étouffant,  quand il faut pour  survivre, se calfeutrer entre les murs de pierres noires que les crues de l'hiver ont moisies. La chaleur, la canicule atteignent des sommets inégalés. Sortir, c'est se condamner à errer en faisant la queue entre mille voitures emmenées dans une ronde infernale. L'air marin transpire, colle à la peau, emmène  la poussière et la cendre abominables d'une terre exsangue,  privée d'eau depuis des mois, brûlée. Le CAC 40 se porte bien, le ciseau à bois peine, hésite à mordre le bois et moi, moi, je déteste l'air que l'on m'oblige à respirer. Il est interdit d'être essoufflé sous peine d'asphyxie et de brûlure pulmonaires ; merci Air-Pocalypse  ! 

Les avions s'en viennent et sans retournent dans un fracas d'accident, d'attentats ; je ne sais plus si je sue ou si je pleure. Ce que mes mains abandonnent à l'inutile sort de  " Ivre du Bois " l'artisan-mineur du fond de sa vie n'a plus d'autre  sens que celui des métamorphoses. Autant  dire qu'il me tarde de partir ailleurs, là où  l'on n'emporte pas l'outil, où l'instant s'étire et vacille d'un azur à l'autre, éternel, fulgurant, sidérant nos illusions perdues 

Institutionss, états, clans, infectes trusts, qui détruisez la Planète, " IVRE DUBOIS " me charge  de vous dire  qu'Il vous emmerde grave 

"  IVRE DUBOIS  " 

Pour 

MILEMA_ARTE


11 décembre 2013

L'ARBRE DE NOËL ...

    Et si chacune de tes branches ouvragéesRévélait tous les arbres de la forêtNous aurions traversé l'automne fauveDes frênes des aulnes des hêtres et des bouleauxEn leur essence dénudée  au grain à vau l'eau poliAlors rêvons un arbre de Noël  imaginonsEnfin un sapin qui les eût tous épargnésDe la profonde entaille et de l'inutile cognéeAfin qu'ils ne soient plus ni blessésNi tranchés tel le cou tendre de l'agneauEn ce jour tant louangé des holocaustes par millions Qu'importe le faste la forme les... [Lire la suite]
20 octobre 2012

UN MOMENT...

  Quelques heures lumineuses, loin des miasmes, du chancre !...  ces instants où le silence prime au coeur de la spontanéité. Au diable le cadre rigide des habitudes, du dressage, d'un conformisme outrancier à formaliser dans ces modes d'emploi infectes dont on  gave à longueur de journée les " petits soldats infantilisés "... J'ai toujours eu un faible pour les autodidactes ( Musiciens, danseurs, entre autres,  guitaristes virtuoses ) Oui, lentement, émerger de l'obscurité, reprendre un outil dans la main et se... [Lire la suite]
21 février 2011

AMENAGEMENTS - ASTUCES

Souvent, dans les vieilles maisons Corses, traditionnelles, l'ouverture des fenêtres s'évasent vers l'intérieur pour gagner en luminosité et présentent sous celles-ci un espace non négligeable que l'on peut habiller. La réalisation que voici, un essai fantaisie en Bois Flottés, me permet de meubler ce petit recoin avec une étagère et surtout, en dessous, un placard double portes et une étagère supplémentaire pour y mettre le nécessaire aux petits travaux manuels de la maison.La construction et la conception sont très basiques d'autant... [Lire la suite]
02 octobre 2010

STRUCTURE BOIS FLOTTE

Le Bois est Brut, sali par de multiples manipulations et retouches, L'ensemble tient par encastrement et agencement. Mariage de rondins et de planches planes, tout de Bois Flotté. Un petit meuble très intime à garnir de portes et de montants, de cadres travaillés et surtout d'accessoires ingénieux pour ouvrir, fermer, bloquer les portes, habiller et rendre fonctionnel l'intérieur, y assortir une partie Vaisselier en Haut et en dessous, un présentoir pour des jolis verres à pieds en verre soufflés Des idées, il y en a toujours, elles... [Lire la suite]
Posté par MILEMA_ARTE à 19:11 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
25 août 2010

NOUVEAU PROJET MOBILER BOIS MARINS NOIR BLANC

Ça avance, mais très, très lentement... De grosses pièces à apprêter et à préparer. Ici, un exemple d'assemblage et de collage avec  forts serre-joints de deux planches épaisses, cadre en rondin destiné à recevoir un petit panneau latéral ( en dessous )Rien n'est encore décidé, le sens Haut / Bas - Avant /Arrière; c'est le tout et l'ensemble qui choisiront, avec moi, juste pour mener à bien cette intention qui flotte à la dérive et court les flots d'une âme, pour un temps compté, encore au repos...Chercher le bois, dégrossir les... [Lire la suite]
31 juillet 2007

AMENAGEMENTS BOIS FLOTTES ...!

  Exploiter les espaces " perdus " de l'intérieur de la maison, confectionner des parures - fenêtres ect - suivant convenances et idées ...   MILEMA_ARTE