08 novembre 2011

LETTRE A UN OTAGE II

Je me disais donc : " L'essentiel est que demeure quelque part ce dont on a vécu. Et les coutumes. Et la fête de famille. Et la maison des souvenirs. L'essentiel est de vivre pour le retour ... " Et je me sentais menacé dans ma substance même par la fragilité des pôles lointains dont je dépendais. Je risquais de connaître un désert véritable, et commençais de comprendre un mystère qui m'avait longtemps intrigué. J'ai vécu trois années dans le Sahara. J'ai rêvé, moi aussi, après tant d'autres, sur sa magie. Quiconque a connu la vie... [Lire la suite]
Posté par MILEMA_ARTE à 12:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

07 février 2011

PILOTE DE GUERRE - EXTRAITS

" ... Ce point que je regarde est sans doute une maison d'homme à dix kilomètres sous moi. Et je n'en reçois rien. Cependant il s'agit là, peut-être, d'une grande maison de campagne, où deux oncles font les cent pas, et bâtissent lentement, dans une conscience d'enfant, quelque chose d'aussi fabuleux que l'immensité des mers.Je découvre de mes dix mille mètres un territoire de l'envergure d'une province, et cependant tout s'est rétréci jusqu'à m'étouffer. Je dispose ici de moins d'espace que je n'en disposais dans un grain... [Lire la suite]
31 décembre 2010

VOL DE NUIT - A . de SAINT EXUPERY

Il monta, en corrigeant mieux les remous, grâce aux repères qu'offraient les étoiles. Leur aimant pâle l'attirait. Il avait peiné si longtemps, à la poursuite d'une lumière, qu'il n'aurait plus lâché la plus confuse. Riche d'une lueur d'auberge, il avait tourné jusqu'à la mort, autour de ce signe dont il avait faim. Et voici qu'il montait vers des champs de lumière.Il s'élevait peu à peu, en spirale, dans le puits qui s'était ouvert, et se refermait au-dessus de lui. Et les nuages perdaient, à mesure qu'il montait, leur boue d'ombre,... [Lire la suite]
Posté par MILEMA_ARTE à 17:27 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
30 novembre 2010

LETTRE A SA MERE - SAINT- EXUPERY

Ma petite maman, Quelle vie de moine je mène ! Dans le coin le plus perdu de toute l'Afrique, en plein Sahara espagnol. Un fort sur la plage, notre baraque qui s'y adosse et plus rien pendant des centaines de kilomètres et des centaines !La mer, à l'heure des marées, nous baigne complètement, et si je m'accoude la nuit contre ma lucarne à barreaux de prison _ nous sommes en dissidence _ j'ai la mer sous moi, aussi proche qu'en barque. Et elle frappe des coups toute le nuit contre mon mur. L'autre façade donne sur le Désert.C'est un... [Lire la suite]
Posté par MILEMA_ARTE à 12:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
13 novembre 2010

L' AMITIE - SAINT -EXUPERY

CITADELLE LVIII L'AMI d'abord c'est celui qui ne juge point. Je te l'ai dit, c'est celui qui ouvre sa porte au chemineau, à sa béquille, à son bâton déposé dans un coin et ne lui demande point de danser pour juger sa danse. Et si le chemineau raconte le printemps sur la route du dehors, l'ami est celui qui reçoit en lui le printemps. Et s'il raconte l'horreur de la famine dans le village d'où il vient, souffre avec lui la famine. Car je te l'ai dit, l'ami dans l'homme c'est la part qui est pour toi et qui ouvre pour toi une porte... [Lire la suite]
Posté par MILEMA_ARTE à 10:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
09 novembre 2010

XCIV CITADELLE SAINT- EXUPERY

C'est pourquoi je dis qu'importe d'abord, dans la construction de l'homme, non de l'instruire, ce qui est vain s'il n'est plus qu'un livre qui marche, mais de l'élever et de le conduire aux étages où ne sont plus les choses mais les visages nés du nœud divin qui noue les choses. Car il n'est rien à espérer des choses si elles ne retentissent les unes sur les autres, ce qui est seule musique pour le cœur.Ainsi de ton travail s'il est pain des enfants ou échange de toi en plus vaste. Ainsi de ton amour s'il est autre chose de plus haut... [Lire la suite]
Posté par MILEMA_ARTE à 19:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

31 octobre 2010

L'ARBRE, ANTOINE DE SAINT- EXUPERY - SUITE

Extraits de CITADELLE... " (...) Car ce poète un soir auprès du feu dans le désert racontait simplement son arbre. Et mes hommes l'écoutaient dont beaucoup n'avaient jamais vu qu'herbe à chameau et palmiers nains et ronces. " Tu ne sais pas, leur disait-il, ce qu'est un arbre. J'en ai vu un qui avait poussé par hasard dans une maison abandonnée, un abri sans fenêtres, et qui était parti à la recherche de la lumière. Comme l'homme doit baigner dans l'air, comme la carpe doit baigner dans l'eau, l'arbre doit baigner dans la... [Lire la suite]
Posté par MILEMA_ARTE à 14:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
10 juin 2010

" LE SEIGNEUR DES SABLES "

LE PETIT PRINCE . Air pur, simplicité, tendresse, Saint-Exupery s'évade, aspire à ce repos de l'esprit et de l'âme et se réfugie vers l'enfance en quête de vérité sous les traits d'un Tonio qu'il n'a en définitive jamais cessé d'être. Ce livre admirable, conte et récit, nous révèle que l'auteur mûrit et redécouvre sa pensée. De métaphores en paraboles, usant du langage des fleurs, des animaux, le Petit Prince aussi s'apprivoise et apprend :" On ne voit bien qu'avec le cœur - L'essentiel est invisible pour les... [Lire la suite]
Posté par MILEMA_ARTE à 20:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
04 avril 2010

" LE SEIGNEUR DES SABLES "

Ce désert est peuplé pour celui qui a allumé la lampe de son âme, alors une grande présence naît, alors le rien devient un tout.Ce désert-là est le lieu des rencontres des hommes avec leur âme et des hommes avec Dieu, à ce moment l'amitié ne se base plus sur des choses matérielles, sur le dégoût du monde des éthiques, mais sur le combat des illusions qui viennent hanter notre sommeil profond.SOUELOUM DIAGHO Poète Touareg Malien. Lettre à un otageVIC'est sans doute pourquoi, mon ami, j'ai un tel besoin de ton amitié. J'ai... [Lire la suite]
Posté par MILEMA_ARTE à 11:22 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
07 mars 2010

SAINT - EXUPERY PILOTE

" ... Pourquoi nous haïr ? Nous sommes solidaires, emportés par la même planète, équipage d'un même navire ..."Terre des HommesAntoine de Saint-Exupery aurait suscité parmi les aviateurs des mécontents, on a dit aussi des jaloux, l'accusant d'avoir fait de la "Littérature" à propos de leur métier; il en fut très attristé. Après une période désorganisée, d'essais professionnels, de conférencesIl entre dans une ère de records, d'expériences folles et osées qui le conduisirent jusqu'au grave accident de... [Lire la suite]
Posté par MILEMA_ARTE à 15:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,