27 juin 2015

ESSENTIELLES !...

Dis-moi, dissipe ces craintes qui enténèbrent le Ciel ! Fais que jamais ne meurt le chant des cigales et du rossignol, là-haut, vers les adrets que je regagne lentement aux premières lueurs du jour, vers la nuit essentielle où naissent les étoiles ...  Va et marche entre les vieux oliviersAu coeur des genèvriers de PhénicieLà perdure le dessein de nobles racinesQue veille un regard de pierre impavide  Les rais du soleil matinal infusentCe fol instant que musque le myrteEt la brise vous emporte comme au tempsDes... [Lire la suite]
Posté par MILEMA_ARTE à 10:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

20 février 2013

RACINES ...

    Ample voilure d'une souche que le soleil et l'embrun pétrifient, lentement. Les crues de l'automne auront ainsi déraciné des kyrielles d'arbrisseaux, de plants du maquis qui vont dérivant par les flots, s'échouer tout autour de l'île. Ainsi des vestiges du temps couchés sur la grève, racines et troncs aux liens brisés. Et s'épanche alors  comme un choeur de vérités silencieuses  qui abritent le printemps, colorient l'automne, offrent à l'hiver son chant mélodieux et, à l'été, un répit ombreux et frais.
Posté par MILEMA_ARTE à 19:38 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
01 février 2012

SAGESSE

Il y a, en toute métamorphose naturelle, un brin de Sagesse qui someille. Il rampe et serpente comme la noue qui s'égare. Il saigne comme il exhale des parfums de glèbe quand on le blesse ! Le sable et le limon retiennent pour lui les sucs tièdes des eaux lustrales. L'arbre aux sept nuances ocreuses, aux senteurs de l'encens et de Phénicie mûrit lentement. Ses branches torses et chenues disent avec le vent salé les circonvolutions, la ronde des siècles. Le genèvrier est de la partition du rivage, gravant tel un calame l'alphabet de... [Lire la suite]
Posté par MILEMA_ARTE à 22:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
21 mai 2011

LANZA DEL VASTO NOUS PARLE DE L'ARBRE BÔ ...

  . ( ... ) On l'appelle l'arbre Bô : le Figuier de l'illumination : c'est au pied d'un arbre de cette espèce que le jeune Gautama entra dans la délivrance d'où il revint par compassion afin d'en montrer la voie aux hommes ainsi qu'aux dieux et aux animaux. L'arbre Bô n'a rien d'un figuier, à moins qu'on appelle ainsi toute plante tropicale. Le figuier avec son bois gris tourmenté en trompe d'éléphant, sa large feuillée aux découpures chimériques vernissées par la face, terne et riche au revers, et montrant ses nervures en... [Lire la suite]
Posté par MILEMA_ARTE à 18:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
25 octobre 2009

ARBRES VENERABLES...

Une évasion, des arbres au bord des mots, pour nous dire l'âme de la forêt....
Posté par MILEMA_ARTE à 19:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
20 mai 2009

LE BOIS ET L' EAU ...

Fig 1Le Bois flotté ayant séjourné en mer ( Fig 1 ) et sur le littoral semble avoir subi des transformations favorables, s'être davantage durci. Le  fil et le grain sont  plus difficiles à travailler. Le soleil et les embruns ont une action vieillissant la matière. Avec l'action des  vers marins, cela donne cet aspect unique aux bois de bord de mer. Il est, une fois poncé, très moiré, voire satiné et du plus bel effet.Brut, il se livre plus  chargé d'impuretés et de poussières mêlés au sel et c'est pour cela qu'il... [Lire la suite]
Posté par MILEMA_ARTE à 20:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

21 août 2008

CHÂTAIGNIER, MILLENAIRE...

  Dans un virage, à l'ubac, se cache une combe boisée. L'ombre y est fraîche et sombre. Un peu plus haut, une source égrène les heures, depuis des siècles. Elle abreuve alentour beaucoup d'arbres majestueux ; leur taille étonne, surprend  ; nous sommes en moyenne montagne. Je découvre un Châtaignier, né il y a plus de mille ans ! La terre noire, le limon et l'eau de source lui ont donné la force vénérable d'un  temps dépossédé de son emprise terrestre. Cet arbre vit, il tutoie l'azur comme il s'exprime, chantonne à... [Lire la suite]
Posté par MILEMA_ARTE à 19:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
21 février 2008

LE PIN LARICIU...POESIE DE PABLO NRERUDA.

Massif de Bavedda . Ce Pin a plus de cinq siècles ! . LES  LIBÉRATEURS . Voici venir l'arbre, c'est l'arbre de l'orage, l'arbre du peuple. Ses héros montent de la terre comme les feuilles par la sève, et le vent casse les feuillages de la multitude grondante, alors la semence du pain retombe enfin dans le sillon. . Voici venir l'arbre, c'est l'arbre nourri par les cadavres nus, des morts fouettés et estropiés, des morts aux visages troublants, empalés au bout d'une lance, recroquevillés dans les flammes, ... [Lire la suite]
Posté par MILEMA_ARTE à 19:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
21 février 2008

CHENE DE CORSE, U LICCIACONU..

Tentaculaire, une voilure imposante qui envahit le ciel de moyenne Montagne ; ce Chêne est déjà très vieux et pourtant il résiste aux assauts des vents dominants, à l 'anémomorphose, phénomène fréquent qui touche la pousse des arbres en Corse, où les vents sont particulièrement forts dans un relief très accidenté. A Liccia , le Chêne vert . Voir toutes les branches d'un tel arbre ployer, se plier et virevolter comme des cheveux au vent, est très impressionnant, surtout la nuit par clair de lune, dans la Tempête ; le bruit est... [Lire la suite]
Posté par MILEMA_ARTE à 17:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
21 février 2008

ARBOUSIER, ESPECE LITTORALE CORSE ....

On trouve cet Arbre du Littoral jusqu'en Moyenne Montagne. En bord de Mer, il pousse et s'étale en rayonnant. Il  nous dévoile de superbes souches, semblables à  la roche.  Lorsqu'on le trouve en bord de mer, à l'état de bois flotté, il s'embellit  et livre ses torsions ses teintes variées. Il est alors assez facile à travailler . Albitru ou Arbitru en Langue Corse .
Posté par MILEMA_ARTE à 17:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,