25 septembre 2013

LA NAISSANCE DE LA TRAGÉDIE ... F. NIETZSCHE

  Théâtre Antique de Thermessos, en Turquie - Cliché de Patrick de Michel - Archéologue -  Service d'Archéologie du Département du Vaucluse -   EXTRAITS - 7 ( 121 )  Fragments Posthumes   La plante qui dans sa lutte infatigable pour l'existence ne parvient à porter que des fleurs étiolées, nous jette soudain, une fois qu'un heureux destin l'a soustraite à cette lutte, le regard de la beauté. Ce que la nature veut nous dire par cette volonté de beauté qui perce partout et tout de suite, il ne devra en... [Lire la suite]

05 septembre 2013

AURORE - FRIEDRICH NIETZSCHE...

    - 312 -  LES OUBLIEUX    Dans les éruptions de la passion et les délires du rêve et de la folie, l'homme redécouvre sa préhistoire et celle de l'humanité : l'animalité et ses grimaces sauvages. Alors  sa mémoire retourne assez loin en arrière, tandis que son état de civilisé se développe grâce à l'oubli de ses expériences primitives et donc  grâce à l'affaiblissement de cette mémoire. Celui qui, en oublieux d'espèce supérieure, est toujours resté très loin de tout cela, ne comprend rien aux... [Lire la suite]
Posté par MILEMA_ARTE à 17:50 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,
16 juin 2013

PAR DELÀ LE BIEN ET LE MAL ... EXTRAIT

  203   Nous qui avons une tout autre foi, - nous qui considérons le mouvement démocratique comme une forme décadente de l'organisation politique, et même comme une forme de la décadence et du ravalement de l'homme, comme ce qui fait de lui un médiocre et rabaisse sa valeur, où placerons-nous nos espérances ? - En de nouveaux philosophes : nous n'avons pas le choix ; en des esprits assez forts et intacts pour inciter à des jugements de valeurs opposés et pour renverser les  " valeurs  éternelles " ; des... [Lire la suite]
Posté par MILEMA_ARTE à 15:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
05 mai 2013

LE CREPUSCULE DES IDOLES ... F. NIETZSCHE

** On me sera reconnaissant de condenser une conception si essentielle, si neuve, en quatre thèses ; je facilite ainsi la compréhension, je provoque ainsi la contradiction. Première Proposition. Les raisons sur la base desquelles " ce " monde a été qualifié d'apparent fondent  au contraire sa réalité, - une autre espèce de réalité est absolument indémontrable.  Deuxième Proposition. Les  caractéristiques que l'on a données à l' " être vrai " des choses sont les caractéristiques du non-être, du n'éant, _ on a édifié... [Lire la suite]
Posté par MILEMA_ARTE à 20:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
28 mars 2013

ECCE HOMO - F. NIETZSCHE...

Écoutez-moi ! car je suis tel et tel. Surtout, pas de quiproquo à mon sujet !   Près du pont je me tenais Récemment dans la nuit brune. Du lointain venait un chant : Gouttes d'or ruisselant Sur la surface frémissante évanouies. Gondoles, lumières et musique -  Ivres elles se perdaient dans le crépuscule... Mon âme, un pincement sur les cordes,  Chantait pour elle, touchée invisiblement,  Une chanson de gondolier secrètement  Tremblante de félicité mêlée. - Qui y prenait garde ?...   " ...... [Lire la suite]
Posté par MILEMA_ARTE à 19:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
14 janvier 2013

L'ANTECHRIST ... FRIEDRICH NIETZSCHE !

  Ce livre appartient au plus petit nombre. Et de ce nombre même, peut-être personne n'existe-t-il encore. Ces très rares lecteurs pourraient être ceux qui comprendront mon Zarathoustra : de quel droit me confondrais-je avec ceux pour qui aujourd'hui commence déjà à avoir des oreilles ? Après-demain m'appartient seul. Il y a des hommes qui naissent posthumes. Les conditions qu'il faut pour me comprendre, et me comprendre nécessairement, je ne les connais que trop. Il faut être probe dans les choses de l'esprit, probe jusqu'à la... [Lire la suite]
Posté par MILEMA_ARTE à 21:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
05 septembre 2012

GENEALOGIE DE LA MORALE - F. NIETZSCHE ...

   Quelqu'un veut-il plonger un instant le regard dans le secret où se fabriquent les idéaux terrestres ? Qui en a le courage ? ... Allons ! ici l'on a vue sur cette ténébreuse officine. Attendez encore un instant Monsieur le Curieux et le Téméraire : que vos yeux s'accoutument à cette lumière fausse et chatoyante... Bien, c'est assez ! Parlez maintenant ! Que se passe-t-il là-dedans ? Dites ce que vous voyez, homme de la curiosité la plus dangereuse - à présent c'est moi qui écoute ... - " Je ne vois rien, j'entends... [Lire la suite]
Posté par MILEMA_ARTE à 11:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
24 juillet 2012

ZARATHOUSTRA - F. NIETZSCHE

   DES MOUCHES DE LA PLACE PUBLIQUE Ainsi parlait ZARATHOUSTRA   " Fuis, mon ami, dans ta solitude ! je te vois étourdi par le bruit des grands hommes et fouaillé par les aiguillons des petits. Dignement, la forêt et le rocher savent se taire en ta compagnie. Ressemble de nouveau à l'arbre que tu aimes, à l'arbre aux larges branches : il écoute, silencieux, suspendu sur la mer. Où cesse la solitude, commence la place publique ; et où commence la place publique commence aussi le bruit des grands comédiens et le... [Lire la suite]
05 juillet 2012

FRIEDRICH NIETZSCHE - LE GAI SAVOIR -

   60  LES FEMMES ET LEUR ACTION LOINTAINE   Ai-je encore des oreilles ? Ne suis-je plus qu'oreille et rien de plus ? Au milieu de l'ardeur du ressac dont l'écumeux retour des flammes jaillit jusqu'à mes pieds _  ce ne sont que hurlements, menaces, cris stridents qui m'assailent, tandis que dans son antre le plus profond l'antique ébranleur de la terre chante sourdement son air comme un mugissant taureau : ce faisant, de son pied d'ébranleur, il bat une mesure telle qu'en tremble le coeur des démons de... [Lire la suite]
Posté par MILEMA_ARTE à 14:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,