13 octobre 2013

ENSEMBLE ALAMBRA / NAUTIC ET MUSIC

BONIFACIO 2013   Ensemble AlAmbrA  ESPRIT CLASSIQUE, AME POPULAIRE   L'ALBUM du FESTIVAL / 1 Click Ci-Dessous : d'autres Images ! http://milema.canalblog.com/ albums/le_festival_nautic_et_music_de_bonifacio/ index.html     ALAMBRA par testarella       Inattendues, surprenantes, trois soeurs se rejoignent en un Ensemble Musical émouvant de talents et de persuasions. Elles se sont produites pour la deuxième soirée du Festival ; Claude Debussy, les années folles,... [Lire la suite]

12 octobre 2013

DOBET GNAHORE CE SOIR ....

  AU FESTIVAL DES MUSIQUES DU MONDE NAUTIC et  MUSIC BONIFACIO Ce Soir 12 octobre 2013 à partir de 20 heures   Plus qu'une Présence sur scène, Dobet Gnahoré, tout simplement, telle qu'elle est, ce fabuleux creuset de spontanéités et d'aisances qui  fondent les plus vives  et sincères expressions  et témoignages d'Amour !... A ce soir ! Puissiez-vous danser, beaucoup, encore et encore  ! Marin En effet, c'est une scène Internationale, le visage de l'Afrique que l'on souhaiterait voir à... [Lire la suite]
12 octobre 2013

MON FRÈRE, MON AMI ...

  L'absence d'un frère est-elle si lointaineQu'on la sente battre tant de fois au coeur d'une main Manquer au fil d'un accord de guitare sangloterDepuis les astres  Ô liens de l'éternelle enfanceQui fut la nôtre au-delà des frontières et du rêveVibrants sourires tintant aux solos d'une batterieUne cigarette à la bouche les yeux emplis de larmesTes vingt années sonnaient déraisonnables et rebellesUn monde que seuls la fraternité et l'amour esquissaientMon pauvre frère mon grand frère de toujours sitôt partiDans les arcanes... [Lire la suite]
12 octobre 2013

LA GUERRE, ENCORE LA GUERRE, TOUJOURS LA GUERRE

  Tu n'en reviendras pas   ARAGON / FERRE    La guerre et ce qui s'ensuivit ...    Les ombres se mêlaient et battaient la semelle  Un convoi se formait en gare à Verberie  Les plates formes se chargeaient d'artillerie  On hissait les chevaux les sacs et les gamelles    Il y avait un lieutenant roux et frisé  Qui criait sans arrêt dans la nuit des ordures  On s'énerve toujours quand la manœuvre dure  Et qu'au dessus de vous éclatent les fusées  ... [Lire la suite]
Posté par MILEMA_ARTE à 10:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
12 octobre 2013

L'AFFICHE ROUGE - LOUIS ARAGON -

    Vous n’avez réclamé ni gloire ni les larmesNi l’orgue ni la prière aux agonisantsOnze ans déjà que cela passe vite onze ansVous vous étiez servis simplement de vos armesLa mort n’éblouit pas les yeux des Partisans Vous aviez vos portraits sur les murs de nos villesNoirs de barbe et de nuit hirsutes menaçantsL’affiche qui semblait une tache de sangParce qu’à prononcer vos noms sont difficilesY cherchait un effet de peur sur les passants Nul ne semblait vous voir Français de préférenceLes gens allaient sans yeux pour... [Lire la suite]
Posté par MILEMA_ARTE à 10:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
11 octobre 2013

LES DITS DE CONFUCIUS ET DISCIPLES ...

  Celui qui ignore les rites ne sait pas où il doit mettre les mains et les pieds, ni où il doit appliquer les yeux et les oreilles, ni quand ni comment il doit avancer, se retirer ou saluer. Quand les rites font défaut, les différents âges sont confondus, les trois classes de la parenté ne se comprennent plus, les maisons des femmes et des hommes se brouillent. Les bâtiments n'ont plus de dimension. Les mesures ne signifient plus rien. Les mets sont sans rapport aux saisons. La musique n'a plus de caractère, les moyens de... [Lire la suite]
Posté par MILEMA_ARTE à 11:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

08 octobre 2013

INSTANT D'HARMONIES ...

Un chanteau de painUn verre de vin grenatPosés sur la tableDes vendangesQuel autre tomeEût à ce point de tendresseConvolé aux nocesDes adrets des troupeauxSans qu'il eût falluVerser le cri du sangTué le cabri et l'agneauÔ délicieuses complétudesDu pampre et de l'étableQue le froment et l'épaûtreMarient aux douceurs sapidesD'une petite faim au coin du feuA l' humble évocation qui crépiteSi l'appêtit vous abandonneAllez par les champs de l'automneGoûter un dernier brin d'estiveFlânez au coeur du troupeau Allez par les cèpes de... [Lire la suite]
Posté par MILEMA_ARTE à 21:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
06 octobre 2013

VLADIMIR MAIAKOVSKI ...

Un long Poème que je lis et relis en boucles ! Une fin admirable ... Dieu que la poésie est belle lorsqu'elle est si profonde et souffrante, qui te cherche, qui te cherche encore et encore,  là-bas, au fond du coeur ...     REQUÊTE    Mon père est un gentilhomme de vieille souche. La peau de mes mains est fine. Il se peut que la poésie me donne à becqueter jusqu'à la fin de mes jours Sans que je sois devenu tourneur. Mis par mon souffle et par ma voix,  Par mes palpitations,  Par chacune... [Lire la suite]
Posté par MILEMA_ARTE à 20:17 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
06 octobre 2013

ROBINSON CRUSOE - EXTRAIT -

  " Combien est infiniment bonne cette Providence qui dans sa sagesse a posé ses bornes étroites à la vue et à la conscience de l'homme ! Quoiqu'il marche au milieu de mille dangers dont le spectacle, s'ils se découvraient à lui, troublerait son âme et terrasserait son courage, il garde son calme et sa sérénité, parce que l'issue des choses est cachée à ses regards, parce qu'il ne sait rien des dangers qui l'environnent. "  Après que ces pensées m'eurent distrait quelque temps, je vins à réfléchir sérieusement sur les... [Lire la suite]
Posté par MILEMA_ARTE à 18:56 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
05 octobre 2013

A L’ACMÉ D'UNE SOUFFRANCE ...

 Ô BARBARA FURTANA !!! TÉMOIGNAGES D'UNE MÈRE, D'UN PÈRE, DE GRANDS-PARENTS PRIVES DE LEURS TROIS PETITS-ENFANTS DEPUIS 5 ANS Oui, tâcher de dire en prose, sans poésie, mais Clairement, le plus " CLAIRE " ce qui présida à l'éclatement brutal et total d'une cellule familiale dans sa totalité, une Famille plusieurs fois  et déjà frappée par le HANDICAP !    Brisez tranchez le dernier lien de ces années mortesLa fatalité comme le tocsin scande l'agonie d'un choeurAux racines sèches et rudes  Qu'elles vous... [Lire la suite]