29 mars 2015

L'AVION QUESTION DE TEMPS ?

  TEMOIGNAGE   En ces temps de profonde tristesse et d'affliction, comme il est douloureux de penser que nous avons été des nombreux voyages d'un avion, détruit lors d'un crash terrible, juste trois semaines après l'avoir emprunté ! Le temps passé, n'efface rien, fussions-nous petits !   Je ne voudrais surtout pas en ces temps de deuils terribles et d'afflictionme risquer dans toute digression préjudiciable à la sérénité que l'on doit aux familles et amis des victimes du dernier drame, ainsi qu' à celles de tous... [Lire la suite]

04 décembre 2014

AUX ENFANTS DE LA CHANCE ! ...

Aux enfants de la chanceQui n'ont jamais connu les transesDes shoots et du shitJe dirai en substanceCeciTouchez pas à la poussière d'angeAngel dust enShoot ou en shitZéro héro à l'infiniJe dis dites-leur et dis-leurDe casser la gueule aux dealersQui dans l'ombre attendent leurHeureL'horReurD'minNuitAux enfants de la chanceQui n'ont jamais connu les transesDes shoots et du shitJe dirai en substanceCeciNe commettez pas d'imprudencesSurtout n'ayez pas l'imprudenceDe vous faire foutre en l'air avant l'heure diteComme SamanthaEdithEt... [Lire la suite]
Posté par MILEMA_ARTE à 19:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
09 novembre 2014

ENTRE RAISON ET INTUITION !...

 Jacques BREL -  JAURES  - DE LA RAISON - 1901 -    « Dans la société présente, où le jeu de la spécialisation s’est outré automatiquement, les fonctions intellectuelles et les fonctions manuelles ne sont presque jamais attribuées aux mêmes ouvriers ; les ouvriers intellectuels délaissent presque tout le travail des mains ; les ouvriers manuels délaissent presque tout travail de l’esprit, presque tout exercice de la raison. Dans la cité harmonieuse dont nous préparons la naissance et la vie, les... [Lire la suite]
Posté par MILEMA_ARTE à 15:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
09 juin 2014

ORDRE MAUVAIS !... B. BRECHT

  « Mon théâtre n'a pas d'autre sens que l'organisation du scandale » B.B   Que veut-on dire quand on se plaint du comportement des gens dans nos villes telles qu’elles sont ? Lorsque dans un pays on peut tirer de la bassesse, des vices, de l’ignorance et d’un comportement asocial plus de profit que d’un comportement meilleur, c’est que l’ordre y est mauvais. Lorsque dans un pays les négociants créent la famine pour la rançonner, que les fonctionnaires méprisent la légalité, que les juges appliquent les lois... [Lire la suite]
Posté par MILEMA_ARTE à 12:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
24 septembre 2013

TU CADRES MARIN OU TU TE BARRES ...

  " Si un arbre nouveau pousse, respecte la forme de sa ramure et laisse-lui la place clarteuse pourqu'il s'épanouisse. " Antoinette Ben-Keroum-Colvet - Gardien du Seuil - Page 162 - Edition L'Harmattan       Ce ne sera pas un pis aller sur le tard sénileMais une jeune traversée vers un peu plus De sagesse délaissant les fausses certitudesDes citadelles bloquées qu'il me faut dépasserLoin du double-pas du pied et de la mesure para-métrésJ'irai tel un songe de plus en plus souvent m'accôterNous confondre... [Lire la suite]
Posté par MILEMA_ARTE à 11:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
05 mars 2013

ANIMAL - MORALE - PENSÉE ....

Elites en col blanc et cravate, inspirez-vous de cette Réflexion   PAR THEODORE MONOD    Comment le christianisme officiel, institutionnel, celui des conciles, des confessions de foi ou des dogmes, celui de la théologie aura-t-il pu ignorer deux mille ans durant le dramatique et pathétique problème de la condition animale sans songer à prendre résolument parti contre les bourreaux, sans faire sa place dans son enseignement, dans ses traités, ses manuels et ses catéchismes à la souffrance des bêtes, éternelles... [Lire la suite]

28 janvier 2013

L'ENVERS DU DÉCOR ...

Comment la culture, l'art et la poésie, au diapason des moralines, peuvent-ils jouxter et côtoyer la misère, la pauvreté, les désespoirs ? Comment un un même lieu de lumières cultiver tous les ferments de l'injustice, de l'intolérance et de la distinction ? Interrogeons l'Homme et la Ville ; est-il réellement social ? Dans quelles mesures ? Y aurait-il pour l'acteur et le système d'autres horizons que la Ville qui l'épanouiraient ? Ne détient-il pas pourtant le génie de recouvrer et d'épandre partout le bien, la bonté, la fraternité... [Lire la suite]
Posté par MILEMA_ARTE à 11:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
06 janvier 2013

LA CORRIDA - FRANCIS CABREL ...

Un jour je devisais avec une mère qui arguait ainsi : _ " Des guerres, il y a en toujours eu, il en faut ! Cette pauvre femme avait passé sa vie dans les Ambassades où nous avions été traînés, jusque dans une Arène ;  J'avais 12 ans, puis 13 : horrible souvenir ... J'ai parcouru sans la voir la Terre d'Andalousie et aujourd'hui je pleure le Flamenco antique en Deuil, Hélas ! Tu es beau, toi le Minus, le Pantin, Poupée, toi qui soigne ainsi l'esthétique du geste fatal, comme ces crétins qui vont planter l'Eléphant d'un seul... [Lire la suite]
06 décembre 2012

ENTRE CONSCIENCE ET CON-SCIENCE ...

Entre Conscience et " Animalité ", quitte à mourir dans ce cas de figure, j'opte pour le Sort du Taureau blessé à mort, lent à mourir, alors que devant lui, l'Homme-Dieu s'interroge, doute, pleure, ou s'en veut de sa maladresse ; qui peut le dire ?... Et oui, que voulez-vous... Arrêtons un instant de vouloir pointer du doigt la sensibilité dite maladive des humains envers les animaux qu'ils aiment et choient - sans en manger -, arrêtons de décentrer ce débat pour le ramener exclusivement et arbitrairement à la Souffrance humaine -... [Lire la suite]
Posté par MILEMA_ARTE à 15:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
22 novembre 2012

L'ANGOISSE PAR ANTONIN ARTAUD ...

" BRILLE, TOI LE DIAMANT FOU "  à Toi, Mon Frère ! cette Lettre d'un Homme, Ecrivain et Poète - Acteur, Artiste entre autres Lumières -  qui sera passé, comme  tant d'autres, toi, par les affres et les entraves de l'Angoisse. Quand elle scelle les barreaux d'une prison, la maladie !...     Monsieur le législateur,   Monsieur le législateur de la loi de 1916, agrémentée du décret de juillet 1917 sur les stupéfiants, tu es un conTa loi ne sert qu’à embêter la pharmacie mondiale sans profit pour... [Lire la suite]
Posté par MILEMA_ARTE à 10:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,