21 novembre 2016

LA PIROGUE ET L'AMULETTE !...

    NOS ANNÉES GABON AVEC JEAN-PIERRE // EXTRAITS PLUS BAS     A  Joss et à Jean - Pierre, mon Ami  Voici l'esquisse d'une nouvelle, très gabonaise, à l'orée de la vie authentique,d'une seconde naissance, depuis les brumes d'un songe exilé ...Un balcon, une vire qui se méritent entre fugues et bac philosophie. Des heures de sèches mémorables, toujours punies de travaux d'intérêt collectif ; et quelles corvées innommables, dans les bas-fonds d'un lycée africain, dont je tais les... [Lire la suite]
Posté par MILEMA_ARTE à 15:39 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,

24 décembre 2015

POUR ELLES !...

  A Vous,  Orion !  quel soleil plus radieux par la nuit éternelle et le Solstice luit et resplendit         DELIVRANCE    Il est nuit Qui s'illuneEt marche avec moiSi claire et si froide Comme Orion au solstice Ta peine est la mienneDepuis cette main tremblée En son âmeQui me dicte Ces humbles strophesSans rime Ni artifice Une compagneSitôt amie Un message suffisent Au jour Qui vous rencontreBien au-delà des champs De la mer Des collines Et nous livreAux rives lumineuses De la... [Lire la suite]
Posté par MILEMA_ARTE à 23:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,
14 janvier 2015

JEAN-MICHEL SANANES

Tu n’étais qu’un bruit qui passe   Dans les no man's land de l’indifférence Tu étais autre et j’étais étranger Dans l’étrangeté d’une foule Tu n’étais qu’un bruit qui passe Une ombre qui traverse le décor Et pourtant Ce jour-là je t’ai entendu Et il n’a suffi que de cela Pour tu deviennes parole   Il n’a suffi que de cela Pour que j’apprenne à te voir   Tu étais rumeur Et je t’ai écouté Un bruit qui passe Et je suis devenu oreille Tu n’étais qu’une ombre Et tu es devenu visage   Nous étions... [Lire la suite]
26 décembre 2014

LOUIS ARAGON / LES POETES ...!

  LES POETES  - Chanté par JEAN FERRAT  -  et  D'AUTRES QUINTILS   Tout aussi merveilleux, magnifiques ! Une poésie à la fois profonde et si touchante, qui nous va droit au coeur, comme incompréhensiblement ... Cette impression étrange de recevoir un message, une pensée que l'on aurait toujours partagés, d'où l'on renaît, à chaque fois ; peut - être aussi parce qu'elle est une partition d'un chant immémorial : la Poésie, qui sourd, qui bout, en chacun d'entre nous, des images comme l'envers du... [Lire la suite]
13 octobre 2014

BALLADE DE LA VRAIE SAGESSE !...

  Mon bon ami, poëte aux longs cheveux,Joueur de flûte à l'humeur vagabonde,Pour l'an qui vient je t'adresse mes voeux :Enivre-toi, dans une paix profonde,Du vin sanglant et de la beauté blonde.Comme à Noël, pour faire réveillonPrès du foyer en flamme, où le grillonChante à mi-voix pour charmer ta paresse,Toi, vieux Gaulois et fils du bon Villon,Vide ton verre et baise ta maîtresse.Chante, rimeur, ta Jeanne et ses grands yeuxEt cette lèvre où le sourire abonde ;Et que tes vers à nos derniers neveux,Sous la toison dont l'or sacré... [Lire la suite]
Posté par MILEMA_ARTE à 18:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
17 juin 2013

ÉLOGE DE LA SINCÉRITÉ - MONTESQUIEU

  On croit par la douceur de la flatterie, avoir trouvé le moyen de rendre la vie délicieuse. Un homme simple qui n'a que la vérité à dire est regardé comme le perturbateur du plaisir public. On le fuit, parce qu'il ne plaît point ; on fuit la vérité qu'il annonce, parce qu'elle est amère ; on fuit la sincérité dont il fait profession, parce qu'elle ne porte que des fruits sauvages ; on la redoute, parce qu'elle humilie, parce qu'elle révolte l'orgueil, qui est la plus chère des passions, parce qu'elle est un peintre fidèle, qui... [Lire la suite]
Posté par MILEMA_ARTE à 20:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

11 mars 2013

MON AMI ...

                      Non ce tumulus n'est pas une tombeJe n'aurais osé pour toi ce que j'abhorreMais juste le manteau de pierres apposéSur la terre de limon tépide épargnant la glèbeGrasse et fertile des oliviers vénérablesOù tu dors et qui t'eût aussi préservé des vésaniesDe l'in-humanité cruelle des multitudes barbaresMais ton âme fût-elle en allée là-HautPerdue au Shéol à tout jamais dit-onJouira auprès de nous des rais doux D'un soleil lumineux aux arcs de... [Lire la suite]
Posté par MILEMA_ARTE à 16:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
20 novembre 2012

LES NUITS BLANCHES - DOSTOÏEVSKI

MATIN    Mes nuits s'achevèrent ce matin. Un jour sinistre. La pluie tombait, elle battait tristement mes carreaux ; il faisait sombre dans ma chambre ; gris dehors. J'avais mal à la tête, le vertige ; la fièvre me parcourait le corps. _ Une lettre pour toi, mon bon monsieur, par la poste urbaine, le facteur vient de passer, murmura Matriona au-dessus de moi. _ Une lettre ! de qui ?  m'écriai-je, bondissant de ma chaise. _ Ben j'en sais rien, mon bon monsieur, peut-être que c'est écrit dessus ... Je brisai le... [Lire la suite]
Posté par MILEMA_ARTE à 12:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
22 janvier 2012

L' IDENTITE - MILAN KUNDERA - EXTRAITS

( ... ) A peine une heure plus tard, en arrivant à la maison, Jean-Marc montra un faire-part à Chantal : " Je l'ai trouvé ce matin dans la boîte. F. est mort. Chantal fut presque contente qu'une autre lettre, plus grave, couvrit le ridicule de la sienne. Elle prit Jean-Marc sous le bras et le conduisit au salon pour s'assoeir en face de lui. Chantal : " Tu es quant même bouleversée. _ Non dit Jean-Marc, ou bien je suis bouleversé de ne pas l'être. _ Même maintenant tu ne lui as pas pardonné ? _ Je lui ai tout pardonné. Mais il... [Lire la suite]
10 janvier 2012

RADIEUSE AURORE - EXTRAIT

  BURNING DAYLIGHT OU ELAM HARNISH   ( ... )   Jack Kearns proposa une partie de poker ; Louis le Français, Mac Donald et Hal Campbell ( qui avait fait un " coup " à Moosehide ) acceptèrent, ne pouvant danser, faute de danseuses. On cherchait un cinquième partenaire quand Burning Daylight sortit de la salle du fond, la Vierge appuyée à son bras, et suivi du cortège des danseurs. A l'appel des joueurs de poker, il s'approcha de la table dans le coin : _ Jouez avec nous  ? dit Campbell. Tentez votre chance ?... [Lire la suite]
Posté par MILEMA_ARTE à 15:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,