RÉMINISCENCE !...

 

PAREIDOLIE_

REMINISCENCE

 

Souvenirs réminiscents 
Je renais à ce lointain visage
à ses boucles de vent
qui hèlent un coeur en enfance

Que je demeure    à la semblance
du sommeil  hagard
de la nuit parcourue de radieux silences

Un sourire obstinant y réfugie
les mots à jamais tus de son regard
livrés depuis si longtemps à l'insomnie

Combien de saisons de lunaisons
faut-il à la migration fidèle
au penser vrai pour l'absenter

Il me revient de toujours
la certitude de l'avoir croisé
comme j'ai aimé        Sagesse

Mais que sait-elle de l'abîme
du chasme que les vagues et les dunes destinent
quand le sillage est une blessure
béant aux infinis

§

 

MARIN - A Sagesse - 1 ère Ecriture le ???


LOIN DU BONHEUR !... M. HOUELLEBECQ

 

JURGA_SCULPTURE_

http://jurgasculpteur.blogspot.fr/

 

Par la mort du plus pur

Toute joie est invalidée

La poitrine est comme évidée,

Et l'oeil en tout conna^t l'obscur.

 

Il faut quelques secondes

pour effacer un monde.

M.H

Un ouvrage remarquable, d'une profondeur et d'une sensiblité qui parfois font mal... Milema_Arte

 

LOIN DU BONHEUR 

Être dans un  état qui s'apparente au désespoir, sans pouvoir cependant y accéder.

Une vie à la fois compliquée et sans intérêt.

Non relié au monde.

Paysages inutiles du silence.

Un amour. Un seul. Violent et définitif. Brisé

Le monde est désenchanté.

Tout ce qui a la nature de l'apparition, cela a la nature de la cessation. Oui. Et alors ?  Je l'ai aimée. Je l'aime. Dès la première seconde cet amour était parfait, complet. On ne peut pas vraiment dire que l'amour apparaisse ; plutôt, il se manifeste. Si l'on croit à la réincarnation, le phénomène devient explicable. Joie de retrouver quelqu'un qu'on a déjà rencontré, qu'on a toujours rencontré, à jamais, dans une infinité d'incarnations antérieures. Si l'on y croit pas, c'est un mystère.

Je ne crois pas à la réincarnation. Ou, plutôt, je ne veux pas le savoir.

Perdre l'amour, c'est aussi se perdre soi-même. La personnalité s'efface. On  n'a même plus envie, on n'envisage même plus d'avoir une personnalité. On n'est plus, au sens strict, qu'une souffrance.

C'est également selon des modalités différentes, perdre le monde. Le lien se casse tout de suite, dès les premières secondes. L'univers est d'abord étranger. Puis, peu à pu, il devient hostile. Lui aussi est souffrance. Il n'y a plus que souffrance.

Et on espère toujours.

La connaissance n'apporte pas la souffrance. Elle en serait bien incapable. Elle est, exactement, insignifiante. Pour les mêmes raisons, elle ne peut apporter le bonheur. Tout ce qu'elle peut apporter, c'est un certain soulagement. Et ce soulagement, d'abord très faible, devient peu à peu nul.

En conclusion, je n'ai pu découvrir aucune raison de rechercher la connaissance.

Impossibilité soudaine _  et apparemment définitive _ de  s'intéresser à une quelconque question politique.

Tout ce qui n'est pas purement affectif devient insignifiant. Adieux à la raison. Plus de tête. Plus qu'un coeur.

§

Michel HOUELLEBECQ

POESIE

Configuration du Dernier Rivage

Pages 357 à 359 - Ed /  J'ai Lu 

24 novembre 2016

JULOS BEAUCARNE !...

  DE MEMOIRE DE ROSE    De mémoire de roseOn n'a vu mourir un jardinierSi rien qu'une pauseNe peut vous suffireMadame, laissezLe temps s'étirerEt sans le maudire, patientez,Laissez-vous glisser dans le vent légerPatience, patientez.Si l'amour s'envoleNe t'en prends qu'à toiTu as fui l'écolePour le lit d'un roiSi sa voile blancheN'est plus que brouillardTe pends pas à la brancheDès qu'il fera noirTe pends pas à la brancheDès qu'il fera noir, carGarde tout au fond,Tout au fond de toiUn vide, un endroitDerrière les... [Lire la suite]
Posté par MILEMA_ARTE à 18:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
23 octobre 2016

ARRACHE UNE FLEUR, DÉRANGE UNE ETOILE !...

Yahne Le TOUMELI  La Mer couleur Absinthe     Des Musiques à pleurer les mondes qui ont mal ! Un Chant que l'on élève au ciel... De la Mer, un peu plus loin des mots. Parce que la voix, c'est aussi et un peu comme le geste de la danse. Derniers choeurs qui toucheraient  le silence de l'Azur. Ultime espoir  de voir un jour, sur cette Terre, fleurir la paix, la sérénité, l'amour sur son  terreau  de maux à jamais sains et vaincus Il est un plain chant qui ne trahit jamais son... [Lire la suite]
24 septembre 2016

RENDEZ-VOUS !..........

  Paréidolie Le visage d'une femme endormie, prise dans l'enroulement de la lave, de ses tresses de laves, à Hawaï, un peu plus près du  ciel, d'une aventure tellement éthérée et planante  qu'elle ne pût jamais toucher terre et chuter...      TROP TARD    On ne l'attend pasqui survient de nulle part comme se cherchent  toujours                                    là-bas entre battants et... [Lire la suite]
Posté par MILEMA_ARTE à 15:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,

03 septembre 2016

CHRISTOPHE !...

  LE MEILLEUR CD  DE L'ARTISTE ET DE L'ANNEE    On aime ou pas ! Les commentaires  vont sur la Page de l'Album  La chanson se fait poème, vision onirique d'un lointain écho, là-bas  sur la Route de Salina ... Musique lancinante, obstinant les mots fous de nos mots bleus ... Au loin, la Petite Fille du Soleil, les vestiges du Chaos, comme un poème à Lou  qui renverse le cours de la passion  !  MILEMA_ARTE 
Posté par MILEMA_ARTE à 12:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
15 août 2016

14 AOÛT !... DÉSORMAIS

  Un rameau de myrteconstellé d'étoilesSans les dénombrer je sais qu'il éploie quatre vingt cinq fleurs blanches comme des voiles voguant vers notre Ciel bleu de mer Ainsi d'une penséeaux pétalesde chaque rose    là-bas   accotée Perle pour un sanglot à venir au chapelet des larmes orphelines  § Milema_Arte
23 mai 2016

AUX MOINES DE TIBHIRINE !...

       Musique d'après une Scène du Film projeté sur la Chaîne ARTE le 22.05.2016 !  Il existe non  loin de la maison, dans le Grand Sud de l'Île de Corse un Oratoire qui leur a été consacré ; un lieu de prières pour Terre des Hommes, pour Frères de tous les Hommes ... Le Salut ne pourra venir que de cette merveilleuse fenêtre ouverte sur un même Ciel, baigné de la même Lumière, que le même Verbe anime au-delà du sang, entre Fidélité et Vérité, il n'est qu'une seule Voix, une Seule Voie : l'Amour... [Lire la suite]
18 mai 2016

RASSEGNA OU LES CHANTS DE LA MEDITERRANEE !...

    A découvrir ce Groupe Multi Culturel   CIE RASSEGNA Ce n'est pas la Méditerranée des politiques suicidaires, des con-voyeurs de fonds prompts à livrer des armes ! Ici, on aime et on loue la rencontre, la paix, l'enfant ne flotte pas noyé dans les eaux turbides des alliances et des compromis contre nature et infâmants ! La Musique crée, va au-delà, langage universel et de paix, ponts jetés entre les peuples que les artistes n'arment pas ...! Milema_Arte ÉCHOS   L'Instrumentation, les Voix, la Mélodie,... [Lire la suite]
06 avril 2016

L'AU-DELÀ DE DEUX !...

        COMME UN POÈME  A SAGESSE    Ce n'est pas à la Muse verte qu'exalte la chevelure des vagues ni aux  révélations de la tempêtemon exil au ciel ivre de visions et de terres lointainesque j'accorde la consécrationl'aboutissement de la voie qui nous eût mûris Mais à l'alme moissond'une alliance au-delà des songes auprès de mon âme qui me fut essence des sensinstant de vérité ultime paroleet je vis toujours     comme je vécus la fulgurance d'un adieula foi d'une... [Lire la suite]
Posté par MILEMA_ARTE à 22:38 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , ,