24 janvier 2016

UN REPÈRE , UNE STÈLE, UNE LARME !

    A LOUIS A JEAN  CETTE PAGE QUI NOUS MANQUE TANT !    Je ne laisse pas de vous lire et de vous entendre ; le message est si clair qui fait de moi un enfant sur la terre bleue comme une orange et  je frissonne à ces échos lointains qui m'absentent et me distancent de Sagesse ...! Dieu que la Poésie est belle quand elle nous frôle comme un  baiser à la vie qui nous rencontre... Milema_Arte  
Posté par MILEMA_ARTE à 16:32 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,

04 décembre 2014

BEJART ! UN BALLET POUR LA VIE ...

 UN SPECTACLE TRES EMOUVANT    Le corps, l'émotion, l'espace ... Le rêve  nous est suggéré. La liberté et l'étreinte dont on ne saurait  davantage exprimer les jeux et les gages, presque insensés  ! En effet, comme un  rêve que le corps fabule en douceur, une caresse qui n'en finirait jamais, louangeant la vie, quelques almes partitions. Evanescence  d'une pensée, une fleur  que le geste  transmue au coeur des illusions, d'un printemps ... Intense vibration,  lorsque la... [Lire la suite]
27 septembre 2014

LE PETIT UNIVERS !...

  MARI BOINE    *         Comment ne pas avoir recours à l'évocation grandiloquenteAux mots fantasques et empreints d'emphase   Lorsque vague L'esprit fasciné de l'émerveillement et du questionnement Incessants    A l'orée du Tout     de l'infime détail qui eût A lui seul illuminé la conscience et emballé la beauté Faut-il raviver la mémoire de l'ange exilé qui se souvient Du paradis   Invoquer les ors oniriques de l'étoile... [Lire la suite]
21 septembre 2014

COMME UNE PIERRE JETÉE !...

  Ludovico EINAUDI         L'orée de l'automneComme le regard D'une source à l'agonieEst mon hêtre fauve Où le faune et la nympheLascive autour d'une vasqueJouent encor à se cacher Gouttent aux fraîches Suavités des monts Jadis mélodieux et sereins Depuis l'adrêt en amontVers plus de rêveOu de souvenanceSous la rousse raméePalpite en choeur L'envol lourd et puissant Des ramiers pérégrinsQui nous accompagnaient En ouvrant le chemin Mais l'instant détonneEt le massif entonne Vastement l'écho Les... [Lire la suite]
Posté par MILEMA_ARTE à 19:03 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
01 février 2012

SAGESSE

Il y a, en toute métamorphose naturelle, un brin de Sagesse qui someille. Il rampe et serpente comme la noue qui s'égare. Il saigne comme il exhale des parfums de glèbe quand on le blesse ! Le sable et le limon retiennent pour lui les sucs tièdes des eaux lustrales. L'arbre aux sept nuances ocreuses, aux senteurs de l'encens et de Phénicie mûrit lentement. Ses branches torses et chenues disent avec le vent salé les circonvolutions, la ronde des siècles. Le genèvrier est de la partition du rivage, gravant tel un calame l'alphabet de... [Lire la suite]
Posté par MILEMA_ARTE à 22:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
02 octobre 2011

LA MER DU VENT ...

  La mer du vent a modelé le temps Une Île et ses appas . Lumineuses mélodies à la source des vagues le vent loue vos clartés ! Île évanescente, Ton souffle emprunte aux cimes qui moutonnent  des avalanches de blancheur et d'écume Ces dévalements de ciels éployés au seuil de l'éternel . 2 ème Ecriture le 30.09.2011  Marin
Posté par MILEMA_ARTE à 19:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

26 septembre 2011

SAINT AUGUSTIN ...

  " J'ai tardé à t'aimer, Beauté si ancienne et si neuve, j'ai tardé à t'aimer ! Ah voilà : tu étais dedans, moi dehors, et je te cherchais dehors où je me ruais, beau à rebours, sur les belles choses d'ici-bas, tes ouvrages. Tu étais avec moi sans que je fusse avec toi, tenu loin de toi par elles, qui, à moins que d'être en toi, ne seraient pas. Tu as appelé, crié, et tu as rompu ma surdité. Tu as brillé par éclairs et par vives lueurs et tu as balayé ma cécité. Tu as exhalé ta bonne odeur, je l'ai respirée et je m'essouffle... [Lire la suite]
Posté par MILEMA_ARTE à 20:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
24 novembre 2010

JUAN RAMON JIMENEZ

" Le poème est ascension furieuse; la poésie, le jeu des berges arides " RENÉ CHAR LA MORTIci nous avons dit : " Mort ",comme un point final, et nous nous sommes égarés dans le reste.Mais mourir c'est voyager, mourir c'est transcender;et toi tu deviens transcendant,- se souvenir de toi serait t'accompagner - ,dans les nuits d'étoilesdans les aurores pures, dans les hauts couchers de soleil, toi vivant, toi vivant, vivant et ardent, sur la pauvre paix de notre sec oubli ! ... Ô vie, divine vie ! ... [Lire la suite]
Posté par MILEMA_ARTE à 09:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
16 août 2009

LECONS DE CHOSES, POUR UN ENFANT...

DANS LE MASSIF CORSE . Cliquez x 2 pour bien agrandir . . Nous marchons lentement sur les crêtes, franchissant des cols étroits et encaissés, longeant des combes avant de gravir à nouveau des pointes et des éperons rocheux. Nous allons, dans la fraîcheur du matin entre 1100 et 1350 m d’Altitude, le temps est lumineux, légèrement venté sur les sommets. Nos silences en disent long sur ce que nous découvrons, l’imagination débordante et audacieuse du minéral, la richesse et la variété du couvert... [Lire la suite]
Posté par MILEMA_ARTE à 17:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
19 mars 2009

LA MER AVEC LA TERRE...

Je suis inlassablement le seuil indéfini de la mer ; frontières illimitées, incommensurables qui se perdent dans les cieux. Là, on effleure, on caresse l'idée de l'Univers, d'un Tout qui se confond, que la Terre draine et égrène vers le rivage comme un fabuleux sablier. En leurs dévalements infinitésimaux, les sables et les rochers s’attardent aux confins de la rondeur, polis et roulés par le vent et l'eau. Ils convolent aux noces du souffle et du sel, de l'embrun et du flot. Parcourues des senteurs et du souvenir des saisons, la... [Lire la suite]
Posté par MILEMA_ARTE à 21:57 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,