" IVRE DUBOIS " / ARTISAN-MINEUR DE FOND ...!

 

IVRE_DUBOIS_RESTAURE_

 

En cours de sauvetage - du pain sur la planche - le but étant d'habiller  ce que l'obscurité et la psychose  auront  tenté de panser. Eviter que ce meuble à  souvenirs  ne s'abîme dans le tréfonds de l'oubli... C'était déjà un vieux petit projet, sans force, démuni, impressionné face au mur de l'obsession vague. Pensers vers les inconditionnels  "  d' IVRE DUBOIS ", Artisan du genre Minus  pour les grands dadais... Va comprendre, Charles 

!

 

 

Aurait-il seulement repris le ciseau  et le maillet ? Non, certainement pas ; c'est bien " Ivre du  Bois "  ou " Du Bois Ivre  "  qui s'exprime là en restaurant, en habillant une ruine  laissée à la merci et à l'abandon  d'une sorte de trou noir inter-psychotique aggravé... Le pauvre buffet des Vosges, coffre à jouets des enfants,  n'en finissait plus de se délabrer, là-bas, dans le fond d'un jardin satanique, peuplé  de cris et de jais cauteleux. Le vieil olivier ne donne hélas plus de fruits ; le climat en a décidé ainsi, je veux dire les décideurs éminemment formés à la destruction massive de l'étant.

L'ombre de ce vénérable compagnon ne parvient plus à rafraîchir les premières heures du matin où les prémices angoissantes d'une brise suffocante qui remonte de la carrière ignoble, innommable. 

C'est vrai que le commerce de la terre  a volé et pillé  le cours d'eau ; la vie s'est éteinte et ne chante plus... L'eau est aux petits jardins fleuris, au gazon gorgé de la propriété exclusivement privée et jalousement gardée, fermée. 

Il monte des vallons, de temps à autre, quelques pitoyables détonations qui achèvent d'excéder la  température de la mort vivante. C'est l'Ex-Île, dans toutes ses touffeurs estivales modifiées.

Alors, il  convient de s'occuper, de tuer un temps qui ne passe plus mais  qui  dure, rude et dur, comme à la mine, étouffant,  quand il faut pour  survivre, se calfeutrer entre les murs de pierres noires que les crues de l'hiver ont moisies. La chaleur, la canicule atteignent des sommets inégalés. Sortir, c'est se condamner à errer en faisant la queue entre mille voitures emmenées dans une ronde infernale. L'air marin transpire, colle à la peau, emmène  la poussière et la cendre abominables d'une terre exsangue,  privée d'eau depuis des mois, brûlée. Le CAC 40 se porte bien, le ciseau à bois peine, hésite à mordre le bois et moi, moi, je déteste l'air que l'on m'oblige à respirer. Il est interdit d'être essoufflé sous peine d'asphyxie et de brûlure pulmonaires ; merci Air-Pocalypse  ! 

Les avions s'en viennent et sans retournent dans un fracas d'accident, d'attentats ; je ne sais plus si je sue ou si je pleure. Ce que mes mains abandonnent à l'inutile sort de  " Ivre du Bois " l'artisan-mineur du fond de sa vie n'a plus d'autre  sens que celui des métamorphoses. Autant  dire qu'il me tarde de partir ailleurs, là où  l'on n'emporte pas l'outil, où l'instant s'étire et vacille d'un azur à l'autre, éternel, fulgurant, sidérant nos illusions perdues 

Institutionss, états, clans, infectes trusts, qui détruisez la Planète, " IVRE DUBOIS " me charge  de vous dire  qu'Il vous emmerde grave 

"  IVRE DUBOIS  " 

Pour 

MILEMA_ARTE


01 juin 2016

DUO / DANSE ET KORA !...

  Une Vidéo,  un couple de musicien ; Elle est Suédoise, il est Sénégalais et talentueux Korafola. Duo où les cordes de la guitare et de la Kora jouent les accords d'un chant transmué. Puis, lentement, la musique hèle le geste, la pantomime que la terre et la mémoire  retiennent. Les femmes en réveilleront, exaltées, les horizons, les lointains, à l'orée du soir, la nuit tombée sur l'étale du vaste fleuve. La magie opère toujours ; un tout où l'un importe, pareillement, indispensable et tutélaire. Comme un souvenir... [Lire la suite]
Posté par MILEMA_ARTE à 19:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,
18 mai 2016

RASSEGNA OU LES CHANTS DE LA MEDITERRANEE !...

    A découvrir ce Groupe Multi Culturel   CIE RASSEGNA Ce n'est pas la Méditerranée des politiques suicidaires, des con-voyeurs de fonds prompts à livrer des armes ! Ici, on aime et on loue la rencontre, la paix, l'enfant ne flotte pas noyé dans les eaux turbides des alliances et des compromis contre nature et infâmants ! La Musique crée, va au-delà, langage universel et de paix, ponts jetés entre les peuples que les artistes n'arment pas ...! Milema_Arte ÉCHOS   L'Instrumentation, les Voix, la Mélodie,... [Lire la suite]
15 décembre 2015

CREATION / IBRAHIM MAALOUF

  CLIP    §
28 août 2015

DES RACINES DANS LE CIEL !...

      En cours de réalisation, sans le tissus qui viendra habiller l'intérieur, faisant ainsi ressortir les couronnes de bois disposées autour, et qui tamisera la lumière LAMPE DE JARDIN A SUSPENDRE ! Voici un délire en bois perdu, recueilli au bord de la mer après les crues, migrant, mais après avoir quitté l'arbre ou la forêt ! Car en ramassant ce que les habitants de Micronésie qualifiaient dans le temps de trésors, de dons des dieux, là-bas, sur leurs îles coralliennes,  Qui n'aurait pas de... [Lire la suite]

02 juillet 2015

MIROIR BASIK !...

  (Passer cet  Aparté subsidiaire et de circonstance à l'égard des deux Dadais ! nous nous devions de le placer quelque part : c'est ici fait, mille excuses pour les visiteurs ). ( ... Il est vrai, qu'une Petite Fille, cela aide beaucoup sa Grand-Mère, ( surtout lorsqu'elle est si souffrante ),  pour chosir et réaliser de petits travaux manuels qui agréent une salle d'eau, une petite chambre que l'on souhaite décorer de façon un peu originale. Mais les parents qui la gardent et la séquestrent depuis 7 années, ne le... [Lire la suite]
10 mai 2015

LE CROISSANT ET SON AURA !...

    Il n'est pas ici de Cèdres ! cela n'est pas le Liban et la merveilleuse plaine de la Bekaa, ces monts majestueux d'où sourd et court l'eau sainte de toutes les Terres Promises de l'enfance meurtrie... Impensable pour  celui qui demeure si loin de la souffrance, de la blessure des mots que le Verbe un jour éclaira sur le poteau de supplice. Et cette Mer, la Grande Mer, Mare Nostrum, qui rend chaque jour ces  suppliciés de l'exil et de la barbarie ! Alors ce choix de Musique qui nous revient  de si loin,... [Lire la suite]
Posté par MILEMA_ARTE à 09:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
21 décembre 2014

ARTS DU CIRQUE !...

      Parlons-en dès lors qu'ils sollicitent à outrance l'Animal arraché à son milieu Naturel, ramené parfois depuis des milliers de Kms, au-delà toutes conventions dignes de ce nom ... De ne jamais oublier aussi combien les Animaux auront  souffert des affres et des cruautés perpétrées à son encontre par le plus grand des prédateurs : l'homme. En Afrique, sur tout les Continents, l'Impérialisme et la Conquête  s'étant ainsi illustrés jusque dans la Traite des esclaves, sur les mêmes registres, hélas... [Lire la suite]
03 novembre 2014

LE CHŒUR OU LA VOIE SACRÉE - MARIA ...

 De bonnes enceintes ou un casque Hi-Fi sont de rigueur ECOUTEZ    TOUT, JUSQU'A LA FIN ; Canons, Polyphonies, Choeurs ...    ANGHJULINA - BARBARA FURTUNA  -    BONA SERA 
27 septembre 2014

L'UNIVERS DE MARI BOINE PERSEN !...

   Pour les " amoureux de Mari Boine ", ce Lien, Playlist DEEZER  = 1 Clic ci-dessous  http://www.deezer.com/playlist/558007351         *** Sur les bases d'un titre légendaire, voici un REMIX et un MIX , qui ne seront pas travestis à mon sens mais juste arrangés ! toute la puissance évocatrice de l'Artiste en phase de créations constantes... Réminiscences, entre Chamanisme et visions ; quintessence du rythme lointain et de l'Univers que l'Homme-Nature pensait du plus profond de... [Lire la suite]
Posté par MILEMA_ARTE à 21:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,