30 janvier 2016

DE MARIN A SAGESSE ! ÉNIGME

       Quelques Minutes pour planer sur la première page,  en Poésie !  Ici, même les pierres et les rochers songent et rêvent aux sirènes d'antan ! d'antiques stèles, dans  le vent sauvage,  fixent et figent  l'horizon. Le regard cave d'un cyclope, depuis la mer, veille  comme pâle  lueur dans la nuit minérale et tonnante ...     Ainsi de te ceindre Paréidolie tandis que la nuit enchante déjà l'aurore radieusedont l'esquissepar devers... [Lire la suite]
Posté par MILEMA_ARTE à 21:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

28 janvier 2016

AU HASARD !...

      Camille CLAUDEL        Être un seul  instant au hasardserein comme le silence convient à l'amerquand vague un souffle à la lueur de la solitude Croiser le regard tourmenté des vagues où se reflète le message irisé d'une improbable alliance Le monde où je vais d'où je viens qui absente et qui distance lointainement nûment nous destinel'un à l'autre Noce étrange que cette allégeance L'immortelle bordéene puise-t-elle pas à la source   à la rumeur... [Lire la suite]
Posté par MILEMA_ARTE à 16:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
30 octobre 2015

JOURNAUX DE VOYAGE / ALBERT CAMUS ...

  Aparté pour  le Premier Homme, à New York  ! Vertiges de l'Absurde, doute, raison, l'auteur de la Peste, juché entre l'Exil et le Royaume se confie. Albert CAMUS ou le Poète-Philosophe, ces deux extrêmes dont il parvient à relier les rives comme le marin vainc l'Océan, qui le caractérise si bien !  Une pensée immense qui aussitôt nous manque, manqua aux Mondes, comme un rêve, un songe d'Eluard, l'Albatros meurtri, une vérité  couchée sur la grève de la poésie et du coeur immarcescible... Jamais... [Lire la suite]
Posté par MILEMA_ARTE à 19:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
16 septembre 2015

ANATOLIE !...

            La nuit est au ventil n'est pas sauvageEst-ce le Zéphyrau soleil levant depuis Anatolieet radieuse aurorequi loue le Levant porteur de la Grande Mer si bleue Une voix    un chant sourd puis s'élève des foyers de la terre rougeaux cheminées de fées fascinantesIl apaise le tourmentau coeur briséde l'Orient en flammes Instant mystiquemagie des accordsdont je décrypteindéfinimenten chemin les messagesd'une histoireque chaque visageun seul regard graveau frontispice de... [Lire la suite]
Posté par MILEMA_ARTE à 10:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
01 septembre 2015

" L’OCÉAN A MAL A LA TERRE " ! POÉSIE

            SI MAL A LA TERRE    Je suis   hélas    de ces étendues dont les lames rendentau ressac les corps à la dérive d'une vie de galères Je suis de ce monde dont on ne revient qu'à moitiéEt que berce le flot viride de la mémoire tumultueuse Je suis de ce monde pour tout le mal de terrequ'une larme cerne       qui endeuille l'infinité Je suis de ce monde      d'un pacte à réméré valant pénitence        ... [Lire la suite]
06 juillet 2015

" KERNAMER " !...

    CAIRN  ___ AMER  KERNAMER !     Régression inéluctable comme par enchantement     Là repose le tribut sensible d'un coeur qui s'abandonne à l'harmonie   Dans le plus vaste des silences vers l'amer en allé Il regagne le Large S'impreigne de la  fascination vitale du vide  d'un jeu létal     On y eût abritécomme un talismanévoqué aussi le nom d'un petit port que bercent les mers si lointaines de mon coeur et de Bretagneces... [Lire la suite]
Posté par MILEMA_ARTE à 16:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,

10 mai 2015

LE CROISSANT ET SON AURA !...

    Il n'est pas ici de Cèdres ! cela n'est pas le Liban et la merveilleuse plaine de la Bekaa, ces monts majestueux d'où sourd et court l'eau sainte de toutes les Terres Promises de l'enfance meurtrie... Impensable pour  celui qui demeure si loin de la souffrance, de la blessure des mots que le Verbe un jour éclaira sur le poteau de supplice. Et cette Mer, la Grande Mer, Mare Nostrum, qui rend chaque jour ces  suppliciés de l'exil et de la barbarie ! Alors ce choix de Musique qui nous revient  de si loin,... [Lire la suite]
Posté par MILEMA_ARTE à 09:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
27 février 2015

UN RÊVE DE PERSONNE !...

L'écriture, comme un flot de paroles, au seuil de l'insensé !Une pensée que décérèbre le geste exposé à l'absintheabyssal de la mer. Un bout de vie concédé à l'évasion, à la folie.Une hormone, l'adrénaline ou de la poésie ; qu'importe le leurre !Eussent-ils à jamais grimé comme une pierre jetée la souvenance d'un nom au visage et à l'ovale du camée ;  fatale intaille !... Je suis de ce voyage, résolument malade de cette dénégation du convoi, de ces charrois où la mort pavane.Il est grand temps de m'arrimer à l'irrévocable... [Lire la suite]
Posté par MILEMA_ARTE à 19:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,
23 décembre 2014

UNE LUEUR DANS LA NUIT !...

      Arrivée en Pirogue Sur Pongara ! La nuit sera Au croissant de Lune A la lueur  d'une lanterne Ainsi de nos nuits africaines ...         Une lampe tempête pour dernier lien Une souche de bois flotté sur le sableJ'y appends un instant mon jeune dictamenEt ma souvenance vacille comme sombreUn rêve d'enfance     une complainte africaine La brise de terre nocturne hèle déjà le large La pirogue évite   l'ancre a viré    l'étrave  pointe L'horizon... [Lire la suite]
27 septembre 2014

LE PETIT UNIVERS !...

  MARI BOINE    *         Comment ne pas avoir recours à l'évocation grandiloquenteAux mots fantasques et empreints d'emphase   Lorsque vague L'esprit fasciné de l'émerveillement et du questionnement Incessants    A l'orée du Tout     de l'infime détail qui eût A lui seul illuminé la conscience et emballé la beauté Faut-il raviver la mémoire de l'ange exilé qui se souvient Du paradis   Invoquer les ors oniriques de l'étoile... [Lire la suite]