MON TERROIR C'EST LES GALAXIES !...

 

0d32123a56_50034121_galaxie_andromede_03

 

§

Mon terroir c'est les galaxies
La vie est courte, compagnon
L'ici-bas n'est pas notre vraie maison
Notre corps est outil et véhicule
Sitôt qu'il sera à la ferraille, ne restera vivant que notre esprit

En attendant, mortel mon frère, soigne ton corps
Afin qu'il te conduise au plus loin qu'il est impossible
Au bout de cette galaxie que tu es sans le savoir
Ô ignare, mortellement ignorant du sens du courant de ton fleuve intérieur

 

§ 

Julos BEAUCARNE

Posté par MILEMA_ARTE à 16:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,


LOIN DU BONHEUR !... M. HOUELLEBECQ

 

JURGA_SCULPTURE_

http://jurgasculpteur.blogspot.fr/

 

Par la mort du plus pur

Toute joie est invalidée

La poitrine est comme évidée,

Et l'oeil en tout conna^t l'obscur.

 

Il faut quelques secondes

pour effacer un monde.

M.H

Un ouvrage remarquable, d'une profondeur et d'une sensiblité qui parfois font mal... Milema_Arte

 

LOIN DU BONHEUR 

Être dans un  état qui s'apparente au désespoir, sans pouvoir cependant y accéder.

Une vie à la fois compliquée et sans intérêt.

Non relié au monde.

Paysages inutiles du silence.

Un amour. Un seul. Violent et définitif. Brisé

Le monde est désenchanté.

Tout ce qui a la nature de l'apparition, cela a la nature de la cessation. Oui. Et alors ?  Je l'ai aimée. Je l'aime. Dès la première seconde cet amour était parfait, complet. On ne peut pas vraiment dire que l'amour apparaisse ; plutôt, il se manifeste. Si l'on croit à la réincarnation, le phénomène devient explicable. Joie de retrouver quelqu'un qu'on a déjà rencontré, qu'on a toujours rencontré, à jamais, dans une infinité d'incarnations antérieures. Si l'on y croit pas, c'est un mystère.

Je ne crois pas à la réincarnation. Ou, plutôt, je ne veux pas le savoir.

Perdre l'amour, c'est aussi se perdre soi-même. La personnalité s'efface. On  n'a même plus envie, on n'envisage même plus d'avoir une personnalité. On n'est plus, au sens strict, qu'une souffrance.

C'est également selon des modalités différentes, perdre le monde. Le lien se casse tout de suite, dès les premières secondes. L'univers est d'abord étranger. Puis, peu à pu, il devient hostile. Lui aussi est souffrance. Il n'y a plus que souffrance.

Et on espère toujours.

La connaissance n'apporte pas la souffrance. Elle en serait bien incapable. Elle est, exactement, insignifiante. Pour les mêmes raisons, elle ne peut apporter le bonheur. Tout ce qu'elle peut apporter, c'est un certain soulagement. Et ce soulagement, d'abord très faible, devient peu à peu nul.

En conclusion, je n'ai pu découvrir aucune raison de rechercher la connaissance.

Impossibilité soudaine _  et apparemment définitive _ de  s'intéresser à une quelconque question politique.

Tout ce qui n'est pas purement affectif devient insignifiant. Adieux à la raison. Plus de tête. Plus qu'un coeur.

§

Michel HOUELLEBECQ

POESIE

Configuration du Dernier Rivage

Pages 357 à 359 - Ed /  J'ai Lu 

16 novembre 2016

PENSEES / H.P LOVECRAFT

  L'APPEL DE  CTHULHU    « Ce qu’il y a de plus pitoyable au monde, c’est, je crois, l’incapacité de l’esprit humain à relier tout ce qu’il renferme. Nous vivons sur une île placide d’ignorance, environnée de noirs océans d’infinitude que nous n’avons pas été destinés à parcourir bien loin. Les sciences, chacune s’évertuant dans sa propre direction, nous ont jusqu’à présent peu nui. Un jour, cependant, la coordination des connaissances éparses nous ouvrira des perspectives si terrifiantes sur le réel... [Lire la suite]
15 août 2016

NOS PENSÉES !...

    § Chant, Ballade, Complainte, Pensées qui par-delà s'envolent comme un essaim de colombes  
Posté par MILEMA_ARTE à 16:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
15 août 2016

14 AOÛT !... DÉSORMAIS

  Un rameau de myrteconstellé d'étoilesSans les dénombrer je sais qu'il éploie quatre vingt cinq fleurs blanches comme des voiles voguant vers notre Ciel bleu de mer Ainsi d'une penséeaux pétalesde chaque rose    là-bas   accotée Perle pour un sanglot à venir au chapelet des larmes orphelines  § Milema_Arte

21 juin 2016

ET VLAN LES MECS ! BENOÎTE GROULT ...

  EXTRAITS DE SON LIVRE   / AINSI SOIT-ELLE    C'est dur, mais y a pas d'os dedans. Ça bouge tout seul, mais ça n'a pas de muscles. C'est doux et touchant quand ça a fini de jouer, arrogant et obstiné quand ça veux jouer. C'est fragile et capricieux, ça n'obéit pas à son maître, c'est d'une susceptibilité maladive, ça fait la grève sans qu'on sache pourquoi, ça refuse tout service ou ça impose les travaux forcés, ça tombe en panne quand le terrain est délicat et ça repart quand on n'en a plus besoin ; ça veut... [Lire la suite]
Posté par MILEMA_ARTE à 19:32 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
19 décembre 2015

LE PAUVRE SONGE ! ... A. RIMBAUD

        Peut-être un Soir m’attend Où je boirai tranquille En quelque vieille Ville, Et mourrai plus content : Puisque je suis patient ! Si mon mal se résigne Si j’ai jamais quelque or, Choisirai-je le Nord Ou le Pays des Vignes ? ... - Ah ! songer est indigne Puisque c’est pure perte ! Et si je redeviens Le voyageur ancien, Jamais l’auberge verte Ne peut bien m’être ouverte.  ! Athur RIMBAUD  Vers Nouveaux  
Posté par MILEMA_ARTE à 12:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
30 octobre 2015

JOURNAUX DE VOYAGE / ALBERT CAMUS ...

  Aparté pour  le Premier Homme, à New York  ! Vertiges de l'Absurde, doute, raison, l'auteur de la Peste, juché entre l'Exil et le Royaume se confie. Albert CAMUS ou le Poète-Philosophe, ces deux extrêmes dont il parvient à relier les rives comme le marin vainc l'Océan, qui le caractérise si bien !  Une pensée immense qui aussitôt nous manque, manqua aux Mondes, comme un rêve, un songe d'Eluard, l'Albatros meurtri, une vérité  couchée sur la grève de la poésie et du coeur immarcescible... Jamais... [Lire la suite]
Posté par MILEMA_ARTE à 19:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
04 août 2015

A VOIR // LA CORRIDA :...

  Nous plaignons ce pauvre type qui se croit beau et fort !  Qu'il se mette tout seul et  à mains nues pour rivaliser avec le Taureau, juste pour savoir qui de l'un, de l'autre sera le premier mis à terre, juste renversé... Pauvre type, nous te plaignons, toi et les spectateurs qui t'acclament !       Juste après Saint-Exupery et le conte du petit Prince, la Corrida, cela ne le fait pas du tout ! MILEMA_ARTE est en sommeil ... Long repos, pour cause d' affects et de tourments lancinants... [Lire la suite]
10 juillet 2015

HYMNE A LA MATIERE !...

    Bénie sois-tu, âpre Matière, glèbe stérile, dur rocher, toi qui ne cèdes qu’à la violence, et nous forces à travailler si nous voulons manger.Bénie sois-tu, dangereuse Matière, mer violente, indomptable passion, toi qui nous dévores, si nous ne t’enchaînons.Bénie sois-tu, puissante Matière, Évolution irrésistible, Réalité toujours naissante, toi qui, faisant éclater à tout moment nos cadres, nous obliges à poursuivre toujours plus loin la Vérité.Bénie sois-tu, universelle Matière, Durée sans limites, Éther sans... [Lire la suite]