RÉMINISCENCE !...

 

PAREIDOLIE_

REMINISCENCE

 

Souvenirs réminiscents 
Je renais à ce lointain visage
à ses boucles de vent
qui hèlent un coeur en enfance

Que je demeure    à la semblance
du sommeil  hagard
de la nuit parcourue de radieux silences

Un sourire obstinant y réfugie
les mots à jamais tus de son regard
livrés depuis si longtemps à l'insomnie

Combien de saisons de lunaisons
faut-il à la migration fidèle
au penser vrai pour l'absenter

Il me revient de toujours
la certitude de l'avoir croisé
comme j'ai aimé        Sagesse

Mais que sait-elle de l'abîme
du chasme que les vagues et les dunes destinent
quand le sillage est une blessure
béant aux infinis

§

 

MARIN - A Sagesse - 1 ère Ecriture le ???


MON TERROIR C'EST LES GALAXIES !...

 

0d32123a56_50034121_galaxie_andromede_03

 

§

Mon terroir c'est les galaxies
La vie est courte, compagnon
L'ici-bas n'est pas notre vraie maison
Notre corps est outil et véhicule
Sitôt qu'il sera à la ferraille, ne restera vivant que notre esprit

En attendant, mortel mon frère, soigne ton corps
Afin qu'il te conduise au plus loin qu'il est impossible
Au bout de cette galaxie que tu es sans le savoir
Ô ignare, mortellement ignorant du sens du courant de ton fleuve intérieur

 

§ 

Julos BEAUCARNE

Posté par MILEMA_ARTE à 16:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

12 décembre 2016

SUR LA MER DE L'INTRANQUILLITÉ !...

    SUR LA MER DE L'INTRANQUILITE   Lorsque des nimbes bistres    sur la mer argentées'ouvrent  béants les corridors   le Léthé des siècles milles vitraux aux ciels éblouissants révèlent les vies sans nombres en allées  dont je suis le compagnon L'émoi  par-delà le doute  perce indéfiniment le tain de la nuit obscure   le Message du Sainttandis que sur le seuil de la solitude et des menées montent la grande déréliction    et ses  funestes livrées ... [Lire la suite]
Posté par MILEMA_ARTE à 19:24 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
24 novembre 2016

JULOS BEAUCARNE !...

  DE MEMOIRE DE ROSE    De mémoire de roseOn n'a vu mourir un jardinierSi rien qu'une pauseNe peut vous suffireMadame, laissezLe temps s'étirerEt sans le maudire, patientez,Laissez-vous glisser dans le vent légerPatience, patientez.Si l'amour s'envoleNe t'en prends qu'à toiTu as fui l'écolePour le lit d'un roiSi sa voile blancheN'est plus que brouillardTe pends pas à la brancheDès qu'il fera noirTe pends pas à la brancheDès qu'il fera noir, carGarde tout au fond,Tout au fond de toiUn vide, un endroitDerrière les... [Lire la suite]
Posté par MILEMA_ARTE à 18:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
16 novembre 2016

PSYCHÉS !...

  PSYCHÈS Et de briser enfin tous les miroirsd'apparences adornésqui situentfussent-ils sans tain où l'on s'égareéperdumentMais de la mer et du ciel en guise de merveilleuse psyché Il n'est plus rien  quant à  l'éphémère qui  ne vaut dès lors que par le jugement d'un regardd'une vitrine mal léchée Accordes-toi désormais la pureté des sensqui nourrissent en choeur  l'émoi   la pensée Tu y glaneras quelques rivages d'autres horizons ces pans d'éternitéque sont l'instant   la révélation   en... [Lire la suite]
Posté par MILEMA_ARTE à 12:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

15 novembre 2016

ENTRER EN POÉSIE !...

    « Le poète se fait voyant par un long, immense et raisonné dérèglement de tous les sens. Toutes les formes d’amour, de souffrance, de folie ; il cherche lui-même, il épuise en lui tous les poisons, pour n’en garder que les quintessences. » Arthur Rimbaud, Lettre du voyant : « Je dis qu’il faut être voyant, se faire voyant. »   Entrer en poésie, c'est aussi dire un peu ce qui ne se voit pas toujours, aisément, se livrernûment aux mondes qui nous entourent ; Probable réaction salutaire,... [Lire la suite]
Posté par MILEMA_ARTE à 18:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
23 octobre 2016

ARRACHE UNE FLEUR, DÉRANGE UNE ETOILE !...

Yahne Le TOUMELI  La Mer couleur Absinthe     Des Musiques à pleurer les mondes qui ont mal ! Un Chant que l'on élève au ciel... De la Mer, un peu plus loin des mots. Parce que la voix, c'est aussi et un peu comme le geste de la danse. Derniers choeurs qui toucheraient  le silence de l'Azur. Ultime espoir  de voir un jour, sur cette Terre, fleurir la paix, la sérénité, l'amour sur son  terreau  de maux à jamais sains et vaincus Il est un plain chant qui ne trahit jamais son... [Lire la suite]
24 septembre 2016

RENDEZ-VOUS !..........

  Paréidolie Le visage d'une femme endormie, prise dans l'enroulement de la lave, de ses tresses de laves, à Hawaï, un peu plus près du  ciel, d'une aventure tellement éthérée et planante  qu'elle ne pût jamais toucher terre et chuter...      TROP TARD    On ne l'attend pasqui survient de nulle part comme se cherchent  toujours                                    là-bas entre battants et... [Lire la suite]
Posté par MILEMA_ARTE à 15:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,
03 septembre 2016

CHRISTOPHE !...

  LE MEILLEUR CD  DE L'ARTISTE ET DE L'ANNEE    On aime ou pas ! Les commentaires  vont sur la Page de l'Album  La chanson se fait poème, vision onirique d'un lointain écho, là-bas  sur la Route de Salina ... Musique lancinante, obstinant les mots fous de nos mots bleus ... Au loin, la Petite Fille du Soleil, les vestiges du Chaos, comme un poème à Lou  qui renverse le cours de la passion  !  MILEMA_ARTE 
Posté par MILEMA_ARTE à 12:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
15 août 2016

14 AOÛT !... DÉSORMAIS

  Un rameau de myrteconstellé d'étoilesSans les dénombrer je sais qu'il éploie quatre vingt cinq fleurs blanches comme des voiles voguant vers notre Ciel bleu de mer Ainsi d'une penséeaux pétalesde chaque rose    là-bas   accotée Perle pour un sanglot à venir au chapelet des larmes orphelines  § Milema_Arte