21 novembre 2016

LA PIROGUE ET L'AMULETTE !...

    NOS ANNÉES GABON AVEC JEAN-PIERRE // EXTRAITS PLUS BAS     A  Joss et à Jean - Pierre, mon Ami  Voici l'esquisse d'une nouvelle, très gabonaise, à l'orée de la vie authentique,d'une seconde naissance, depuis les brumes d'un songe exilé ...Un balcon, une vire qui se méritent entre fugues et bac philosophie. Des heures de sèches mémorables, toujours punies de travaux d'intérêt collectif ; et quelles corvées innommables, dans les bas-fonds d'un lycée africain, dont je tais les... [Lire la suite]
Posté par MILEMA_ARTE à 15:39 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,

28 octobre 2014

L'IMMORTELLE RANDONNÉE !...

LUAR NA LUBRE, " Chove en SANTIAGO ", la Voix de Rosa Cedron, Une Ballade Gallicienne     HEVIA ET SA GAITA, de Galicia,   pour accompagner ce Post sur Milema_Arte et pour J-C RUFFIN   Un Livre remarquable de Jean-Christophe RUFFIN  COMPOSTELLE MALGRÉ MOI  ! ( ... ) Il faut que le pèlerin soit enfin seul et presque nu, qu'il abandonne les oripeaux de la liturgie, pour qu'il puisse monter alors vers le ciel. Toutes les religions sont confondues dans ce face à face avec le Principe... [Lire la suite]
Posté par MILEMA_ARTE à 18:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
16 septembre 2014

QUI ES-TU TOI QUI !...

Te déprends de l'animal que tu as apprivoisé  ?   Que sait de l'existence des petits êtres de la NatureCelui qui les traque et  appuis sur la gâchetteButes la vie froidement sans vergogne Pour d'irrépressibles spasmes de panse insatiableToi qui percutes aussi l'animal sur la route Et ne t'arrêtes pas                comme le benêt  ivre mortEmpli de faux rêves    assassine  l'innocent En chemin l'arme du temps dans les mains L'intelligence torve n'en... [Lire la suite]
Posté par MILEMA_ARTE à 21:07 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,
06 juillet 2014

DIALOGUE AVEC L'ANGE !...

VENDREDI 18 FEVRIER 1944 - Entretien 35 avec Lili Ce livre est le compte rendu d'une série d'événements qui ont eu lieu en Hongrie entre 1943 et 1944. Ce n'est ni fiction, ni journalisme, ni littérature. Le lecteur doit le prendre tel quel ou le laisser. Je ne suis pas l'auteur des Dialogues. Je suis le scribe des Dialogues ***  Gitta MALLASZ, à son arrivée en France      _ Je m'adresse à toi. Écoute ma bien-aimée ! Je continue à parler du sourire. Vous passez à côté de lui. Il est tellement connu !... [Lire la suite]
Posté par MILEMA_ARTE à 14:56 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
29 avril 2014

ANCHISE L'ENEIDE VIRGILE ...

  Un passage de l'Enéide qui ne serait pas martial ; la descente d'Enée aux Royaumes des ombres, l'Acheron, les vastes plaines où s'entassent les nations, et puis, la rencontre avec le père ; promesse tenue du fils, jadis, fuyant Troie ravagée, son père sur le dos, un si long périple entre traversée et aventure pour enfin ouvrir avec la prêtresse les portes de l'au-delà ... L'Antiquité parfois fascine et surprend, tant la clairvoyance des hommes et des auteurs révélait de possibles !...  ( ... )    Cependant le... [Lire la suite]
Posté par MILEMA_ARTE à 18:15 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
06 février 2014

L'ESSENCE DE LA TEMPÊTE ...

  Chateaux d'eau irréels, illusions perdues ! Qui chevaucherait pareilles montagnes, emprunterait telles avalanches pour glisser sur la nuit éternelle ?  La rafale, reine vaporeuse par la nuit sans fond et sans âge dresse ses chevaux d'écumes. Les vagues  suivent, fidèles et vraies,  fascinent par tous  leurs fards et les cimiers innombrables. Sitôt couchées, elles effrangent indéfiniment la vaste pelisse aux étoiles que la tourmente éploie,chamarrée d'or et d'émeraude. Et les brisants vont, impitoyables,... [Lire la suite]
Posté par MILEMA_ARTE à 23:15 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

06 octobre 2013

ROBINSON CRUSOE - EXTRAIT -

  " Combien est infiniment bonne cette Providence qui dans sa sagesse a posé ses bornes étroites à la vue et à la conscience de l'homme ! Quoiqu'il marche au milieu de mille dangers dont le spectacle, s'ils se découvraient à lui, troublerait son âme et terrasserait son courage, il garde son calme et sa sérénité, parce que l'issue des choses est cachée à ses regards, parce qu'il ne sait rien des dangers qui l'environnent. "  Après que ces pensées m'eurent distrait quelque temps, je vins à réfléchir sérieusement sur les... [Lire la suite]
Posté par MILEMA_ARTE à 18:56 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
13 mars 2013

UNE ENFANCE AFRICAINE...

A écouter jusqu'à la fin, le Guitariste est étonnant    Elles sont si loin les années Africaines de la belle ville libre, Libreville ! O Terres, rives Africaines immenses et d'essences vénérables,  vos forêts aux bois nobles et rouges de latérite où j'aventurais mon âme au coeur de la brousse, roulant sous la conopée vers la Guinée Équatoriale ou l'inconnu. Une vieille motocyclette que je réparais tant bien que mal et que j'exténuais tant nous cavalcadions, du Cap Santa Clara aux rives du Kango, au-delà d'Owendo ou... [Lire la suite]
Posté par MILEMA_ARTE à 21:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
21 décembre 2012

TAIS-TOI PETIT C... - EXTRAIT

Rien nʼempêche le bonheur comme le souvenirdu bonheur.(André Gide 1869-1951)   Contredire etbavarder sans répit, cʼest semontrer naturellement incapable dʼapprendre ce quʼil faut.(Démocrite vers 460-370 avant J.C)   Introduction   La lourde porte s'ouvre sur une immense salle dans laquelleon a disposé des milliers de tables, bien alignéeset parfaitement ordonnées. Il me semble que cette piècen'a pas de fond et que son volume est infini. Le flot d'élèvesse déverse au milieu des petites tables dans un bruitinfernal... [Lire la suite]
Posté par MILEMA_ARTE à 13:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
02 octobre 2012

LE MAS THEOTIME - HENRI BOSCO

 " Les histoires d'enfants que j'écris, c'est pour moi que je les écris,c'est-à-dire pour mon plaisir ou, plus exactement,pour l'enfant qui survit en moi " Henri BOSCO      ( ... ) Je montai au grenier aux plantes et je veillai très tard. Dans mon sommeil, j'entendis comme un pas descendant l'escalier. En bas, la porte grinça un peu. On sortit dans la cour. Le pas fit crisser le gravier, puis s'éloigna vers la montagne. Sans doute je rêvais. Cependant j'entendis la pluie qui tomba vers quatre heure du... [Lire la suite]
Posté par MILEMA_ARTE à 19:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,