31 octobre 2012

" HEM " A " GOLONDRINA "

                §   " ... Je t'ai vue, mignonne, et tu m'appartiens désormais, quel que soit celui que tu attends et même si je ne dois plus jamais te revoir, pensais-je.Tu m'appartiens et tout Paris m'appartient, et j'appartiens à ce cahier et à ce crayon ... "   Hem ou plus précisément, Ernest Heminguay ... In Paris est une fête !  Édition  Folio - Page : 45     Oui, Golondrina,A-dieu-vat ! Hem a raison !... Peu me chaut l'erranceDe partances en... [Lire la suite]
Posté par MILEMA_ARTE à 15:36 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

12 septembre 2012

DIS-MOI SAGESSE, POURQUOI ?...

  Eussé-je pour Elle traversé l'Océan Que je n'eusse si profondément aiméCôtoyé les racines du Ciel enfin apaiséOù l'âme limpide un instant se devineAux reflets familiers de la source Et je ne l'aurais reconnue parmi la fouleSans le frisson et la joie qui m'envahissaientToutes les fois qu'il nous semblait accourirIndiciblement...  Comme d'un premier baiserDe son sourire je ne pus jamais plus me déprendre Mais qui donc orchestra ce tragique ballet Le chorégraphe pouvait-il ainsi gravement faillirAbandonner à cette... [Lire la suite]
Posté par MILEMA_ARTE à 04:43 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,
05 mai 2012

RENDEZ-VOUS ... BORIS PASTERNAK

  La neige enfouit les routes Et pèse aux flancs des toits. Je franchirai la porte Et t'aurai devant moi.   Seule, en manteau d'automne, Nu-tête et en chaussons, Luttant avec ton trouble Et mâchant des flocons.   Les arbres, les clôtures Fuyant au loin dans l'ombre ... Debout au coin du mur Sous la neige qui tombe.   De ton fichu ruisselle De l'eau dans tes revers. Des gouttes étincellent, Rosée dans tes cheveux.   Seule une blonde mèche Éclaire tous tes traits ; Ton fichu, ta... [Lire la suite]
Posté par MILEMA_ARTE à 20:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
04 mai 2012

SANS BRISURE NI CESURE ...

La rupture comme un cri En ses abrupts de falaises L'élan d'une jetée Epuisent l'adieu Les Bouches déchaînées Transcendent le silence ... L'iris pers du Ciel perle Un sillage  Impavide bordée Aux champs profus de lin bleu Engravent l'écho dolent De la nuit perpétuelle Le vertige rêve de voiles ivres Que l'albâtre tourbillonnant Indéfiniment reflète Je le sais par trop  Sagesse L'absence est un amer Qui jamais ne se perd L'absoluité de la mer Le vol et la migration M'en feraient-ils accroire... [Lire la suite]
Posté par MILEMA_ARTE à 17:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
02 mai 2012

SONGE ...

  Mes pas foulent la terre L'écho tribal de la houle Transcende le frisson La foule m'atterre J'ai enfin rejoint Le Peuple migrateur   Et le printemps rêve Inonde le chant de la mer Milles fleurs butinent S'abreuvent de brise A la source des ciels Nouent leur flamme Perpétuelle   L'azur effile le vent Comme l'âme ses pensers A l'unisson des mondes D'un corps à réméré J'éclos aux champs Des saisons Lointainement   On dit que la beauté L'amour Une vie S'effane à la... [Lire la suite]
Posté par MILEMA_ARTE à 21:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
15 avril 2012

L 'EDUCATION SENTIMENTALE ...

  ( ... ) Presque toujours, ils se tenaient en plein air au haut de l'escalier ; des cimes d'arbres jaunies par l'automne se mamelonnaient devant eux, inégalement jusqu'au bord du ciel pâle ; ou bien ils allaient au bout de l'avenue, dans un pavillon ayant pour tout meuble un canapé de toile grise. Des points noirs tachaient la glace ; les murailles exhalaient une odeur de moisi ; _ et ils restaient là, causant d'eux-mêmes, des autres, de n'importe quoi, avec ravissement. Quelques fois les rayons du soleil, traversant la... [Lire la suite]
Posté par MILEMA_ARTE à 21:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

03 novembre 2011

A *** - ALEXANDRE POUCHKINE

  Pourquoi se livrer avant l'heure à l'ennui et pourquoi le nourrir de songeries sinistres ? Pourquoi languir en attendant, craintif, le fatal moment des adieux ? Tu souffriras bien assez tôt ! Seul, face aux champs muets et vides, tu voudras te rappeler à toi le souvenir de ses jours que tu as gâchés, prêt à payer alors le prix de ta mort, de l'exil, malheureux ! un seul mot des lèvres chéries ou le bruit de ces pas légers .   ... [Lire la suite]
Posté par MILEMA_ARTE à 19:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
28 octobre 2011

LE SILENCE, C' ETAIT AVANT L'ABSENCE

S.DALI Archeological Reminiscence of the "Angelus" by Millet, 1935   En sa Présence, le Silence s'empara de l'A- Rène Il le comprit mais trop tard !  Entre eux deux, un abîme de chair-e et son convoi d'années qui pesa aussitôt des siècles ; mais la révélation inévitable d'une pensée ineffable, indéfectible, assourdissante ! Deux meurtrières sur le monde afin que plus intensément pénètre le rayon de lumière, n'ayant d'autre choix pour s'élever que l'absence, l'intervalle précédant toute fin . Décrypter le silence,... [Lire la suite]
Posté par MILEMA_ARTE à 22:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
18 mai 2011

TRAMONTANE

   TRAMUNTANA_   Solitaire ! mais que signent la rue ? Mille tours de portes closes Un bain de foule au coeur du néant Ces voies rapides et muettes Déchirant l'innommable saison  Les corridas bardées d'opprobres et de morts   Risque ou témérité, qu'importe ! La bordée hasardée vaut bien la déraison Au loin, un soupçon d'étrange, de crainte La certitude d'être déjà de l'autre côté de la con-science ...!   Des regrets, des remords ? oui, sûrement . Amer, non ! Mais que la candeur du jour ... [Lire la suite]
25 avril 2011

MAÏAKOVSKI - POESIES -

LE NUAGE EN PANTALON   Je vais, certes, blesser votre sens esthétique Installé aisément dans votre cerveau mou, Comme dans un fauteuil somnole un domestique, En mettant mon âme et mon cœur saignant à nu. Mais cela ne saurait qu’augmenter mon plaisir. Mon cœur est plein de vie, sans un seul cheveu blanc Ni la moindre tendresse déjà vieillissante. Je regarde du haut de mes vingt-deux printemps En couvrant vos braiments de ma voix surpuissante. Mon cœur est plein d’amour, mes yeux pleins de désir. Je connais votre choix, tendre... [Lire la suite]
Posté par MILEMA_ARTE à 16:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,