MON TERROIR C'EST LES GALAXIES !...

 

0d32123a56_50034121_galaxie_andromede_03

 

§

Mon terroir c'est les galaxies
La vie est courte, compagnon
L'ici-bas n'est pas notre vraie maison
Notre corps est outil et véhicule
Sitôt qu'il sera à la ferraille, ne restera vivant que notre esprit

En attendant, mortel mon frère, soigne ton corps
Afin qu'il te conduise au plus loin qu'il est impossible
Au bout de cette galaxie que tu es sans le savoir
Ô ignare, mortellement ignorant du sens du courant de ton fleuve intérieur

 

§ 

Julos BEAUCARNE

Posté par MILEMA_ARTE à 16:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,


24 septembre 2016

RENDEZ-VOUS !..........

  Paréidolie Le visage d'une femme endormie, prise dans l'enroulement de la lave, de ses tresses de laves, à Hawaï, un peu plus près du  ciel, d'une aventure tellement éthérée et planante  qu'elle ne pût jamais toucher terre et chuter...      TROP TARD    On ne l'attend pasqui survient de nulle part comme se cherchent  toujours                                    là-bas entre battants et... [Lire la suite]
Posté par MILEMA_ARTE à 15:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,
03 septembre 2016

CHRISTOPHE !...

  LE MEILLEUR CD  DE L'ARTISTE ET DE L'ANNEE    On aime ou pas ! Les commentaires  vont sur la Page de l'Album  La chanson se fait poème, vision onirique d'un lointain écho, là-bas  sur la Route de Salina ... Musique lancinante, obstinant les mots fous de nos mots bleus ... Au loin, la Petite Fille du Soleil, les vestiges du Chaos, comme un poème à Lou  qui renverse le cours de la passion  !  MILEMA_ARTE 
Posté par MILEMA_ARTE à 12:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
01 avril 2016

QUI DE MOI DE CES MUSIQUES S'EN VONT !...

    Guerres du Vietnam, Apocalyse Now, The End, Us and Them, tout cela vacille, s'embrume dans ma souvenance, s'égare comme les notes du chant que la mort embrase dès le berceau !      J'écoute Morrisonen boucles Gilmourpresque serein si près de mon enfancelointainementdont la Musique des Floyd sourd encore intarissableAinsi la source cristallinedévale le bois d'arollesAinsi de son regard souriant où je vis une Île et ses transes Et je m'arrime à ces accords comme on espère encore un portun rivage... [Lire la suite]
22 février 2016

TROIS JONQUILLES !...

    Éclosentau petit matin qui m'emportent loin de la nuitil y a déjà si longtempsjusqu'au tout premier regard Comme une rencontretrois jeunes  visages offrent leurs radieux sourires à toujours gravésdans ma souvenance Trois jonquilles se fraient un chemin en partance vers la candeurdes aînés Trois petits soleil d'entre les épines mirages parmi les dunesnous distancent flottent comme le vent et le flot rivent l'adieu   nomment une ombreen silence  une  dernière fois Soleils providentiels à... [Lire la suite]
Posté par MILEMA_ARTE à 14:23 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , ,

06 juillet 2015

" KERNAMER " !...

    CAIRN  ___ AMER  KERNAMER !     Régression inéluctable comme par enchantement     Là repose le tribut sensible d'un coeur qui s'abandonne à l'harmonie   Dans le plus vaste des silences vers l'amer en allé Il regagne le Large S'impreigne de la  fascination vitale du vide  d'un jeu létal     On y eût abritécomme un talismanévoqué aussi le nom d'un petit port que bercent les mers si lointaines de mon coeur et de Bretagneces... [Lire la suite]
Posté par MILEMA_ARTE à 16:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,
09 mai 2015

RENE CHAR !...

  Ces mots, ce Texte, ces Pensées magnifiques de René CHAR      Pourquoi ce chemin plutôt que cet autre ? Où mène-t-il pour me solliciter si fort ? Quels arbres et quels amis sont vivants derrière l’horizon de ces pierres, dans le lointain miracle de la chaleur ? Nous sommes venus jusqu’ici car là où nous étions ce n’était plus possible.On nous tourmentait et on allait nous asservir.Le monde, de nos jours, est hostile aux Transparents.Une fois de plus, il a fallu partir …Et ce chemin, qui... [Lire la suite]
Posté par MILEMA_ARTE à 20:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
18 mars 2015

LES VOYAGEURS DE L'IMPERIALE !...

 Note à l'Edition de 1942 VINGT ANS APRES    Ce poème qui figure à la fin du Roman  : Les Voyageurs de l'Impériale de Louis ARAGON, dont nous posterons bien sûr un Extrait choisi ultérieurement, a été écrit en Octobre 1939, aux armées, plusieurs mois après que l'auteur eut mis la dernière main aux Voyageurs de l'Impériale. Milema_Arte le publie, pour tous les inconditionnels de Louis ARAGON, du Poète, du grand Littérateur.   Le temps a retrouvé son charroi monotone Et rattelé ses boeufs lents et roux... [Lire la suite]
Posté par MILEMA_ARTE à 17:21 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
22 février 2015

ARAGON - LES POETES !...

  LE DISCOURS A LA PREMIÈRE PERSONNE 7   Ô tintamarre  tintamarre  ô tintamarre qui me tue C'est le sang qui court dans mon crâne et le temps qui bât mon oreille Tant qu'éclate en moi la ruche écarlate où tournent mes abeilles Le caillou de douleur en moi la cloche d'ombre jamais tue   Persécuté  persécuteur qui sonnes la mort et les noces Coeur qui me nuis  coeur qui me fuis  coeur qui me suis  coeur  qui me bruis Fossoyeur inlassablement qui creuses le trou dans le... [Lire la suite]
17 février 2015

LA TERRE PARLE - VICTOR DYK !...

  Je te fus une mère rude. Je te faisais manger un pain dur. Je ne dorlotais pas le bébé, Je blessais l'homme. Lorsque, pour la première fois, tu ouvris tes yeux ébahis, un triste horizon s'étendait devant toi. Je parlais d'un coup dont on m'a, jadis, frappé, et que le temps ne m'a pas fait pardonner. Une ombre lourde tombait sur nous deux. Je fus une dure mère, toi, un fils dur. Tu n'as pas levé ton bras pour me défendre, Tu n'as pas pensé à moi avec amour. Quand le... [Lire la suite]
Posté par MILEMA_ARTE à 17:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,