mer_couleur_absinthe

Yahne Le TOUMELI 

La Mer couleur Absinthe

 

 

Des Musiques à pleurer les mondes qui ont mal !

Un Chant que l'on élève au ciel...

De la Mer, un peu plus loin des mots.

Parce que la voix, c'est aussi et un peu comme le geste de la danse.

Derniers choeurs qui toucheraient  le silence de l'Azur.

Ultime espoir  de voir un jour, sur cette Terre,

fleurir la paix, la sérénité, l'amour sur son  terreau  de maux

à jamais sains et vaincus

Il est un plain chant qui ne trahit jamais son ombre 

le Champs aux étoiles et aux oiseaux 

!

Poème à Scardanelli, mon ami  

MILEMA-ARTE