Elle a le visage d'un ange
D'une sirène l'évanescente
Chevelure lâchée  Ces lianes
Possédées de vent
Etreinte envoûtante
La voix au regard de jais
Esquisse l'ovale de ce camée
Je lui confie la foi du désir
L'improbable rencontre
De nos joies inavouées
En son chant pulvérisé
De sanglot  Sombre
Marin sombre
L'abîme exhale
Ses parfums
Imprévisible
Amour
Vie
Instant éternel
Revenez-moi

En boucles en bolées de brise

 

1_DSC00965__2_

 

Mon chat mon enfance
Tu es là près de nous
Dressant ta prestance
Partageons ce repas
Frugal  Tu lappes
Tout contre moi
La bolée onctueuse
Des près et des champs
Dans l'âtre le chêne ronronne
A l'unisson de ton plaisir
Sans toi je peinerai 
Telle l'ombre du sort
Que l'âge invite
Aux contours aunés 
De nos deuils
Prématurés

Cernes de lumière

 

1 ères Ecritures - Eternité  -  

§